Podcasts sur l'histoire

L'Amérique sur la scène mondiale [1899-1919] DOCUMENTS DE SOURCE PRIMAIRE - Histoire

L'Amérique sur la scène mondiale [1899-1919] DOCUMENTS DE SOURCE PRIMAIRE - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Esclavage, abolition et relations raciales

Tutoriel vidéo 28 min => http://www.youtube.com/watch?v=Kwbrp6Pwvf0

Ce portail d'études sur l'esclavage et l'abolition rassemble des documents et des collections de dizaines de bibliothèques et d'archives à travers le monde atlantique. Une attention particulière est accordée aux variétés d'esclavage, à l'héritage de l'esclavage, à la perspective de justice sociale et à l'existence continue de l'esclavage aujourd'hui. Il comprend également une couverture importante des dossiers des tribunaux américains au niveau local, régional et de la Cour suprême.


L'analyse de documents est la première étape du travail avec des sources primaires. Apprenez à vos élèves à réfléchir à des documents de source primaire pour une compréhension contextuelle et à extraire des informations pour porter des jugements éclairés.

Découvrez notre outil pédagogique en ligne avec des documents des Archives nationales. Sur DocsTeach, vous pouvez accéder à des milliers de sources primaires (lettres, photographies, discours, affiches, cartes, vidéos, etc.) couvrant le cours de l'histoire américaine. Et nous en ajoutons toujours plus !

Vous pouvez emprunter à une collection en constante expansion d'activités basées sur des documents créées par les Archives nationales et des enseignants du monde entier. Copiez et modifiez les activités pour vos élèves. Et créez vos propres activités à l'aide des outils en ligne. C'est aussi simple que : (1) sélectionner un outil, (2) choisir vos sources principales et (3) personnaliser les instructions.


Ensembles de sources primaires sur le Web

Trouver et préparer des sources primaires pour vos leçons peut prendre beaucoup de temps. Sur chacun des sites ci-dessous, vous trouverez des sources primaires qui traitent de plusieurs sujets de l'histoire des États-Unis. De nombreux sites fournissent des sources qui ont été préparées pour la classe, allant de l'extrait de longs documents à la fourniture de sommaires clairs et d'informations sur les sources. Commencez par l'un de ces sites pour trouver des sources principales à utiliser dans votre prochaine leçon !

Lecteur d'histoire numérique, de Virginia Tech University : Ces documents sont organisés en modules pédagogiques, de 1492 à l'administration Nixon. Chaque module contient des documents primaires sélectionnés, ainsi qu'une question d'enquête centrale et une introduction au sujet, des questions pour des documents individuels et des devoirs.

EDSITEment, du National Endowment for the Humanities : EDSITEment a environ 400 plans de cours pour la classe d'histoire/études sociales, triables par niveau scolaire et sous-thème. Les activités pédagogiques s'articulent autour de documents primaires provenant de diverses collections, dont celles de la Bibliothèque du Congrès.

Explorations, à partir de l'histoire numérique : Explorations est divisé en unités thématiques, organisées chronologiquement de l'Amérique précolombienne à la guerre du Vietnam. Chaque unité a une section de ressources pour les enseignants contenant une multitude de sources, y compris des documents primaires sélectionnés. Consultez également la section Voix ethniques du site qui comprend également des documents de choix sélectionnés.

Enquête sur les scènes historiques, de la Bibliothèque du Congrès et des écoles d'éducation du College of William and Mary et de l'Université du Kentucky : Treize ensembles de documents, organisés par thème, de « Jamestown Starving Time » à « Quand Elvis a rencontré Nixon », couvrent diverses périodes de l'histoire américaine. Chaque unité thématique contient un certain nombre de documents primaires, dont certains sont extraits ou adaptés pour une utilisation plus facile en classe. Ce site peut être d'un intérêt particulier pour les enseignants des niveaux intermédiaire et élémentaire.

Historical Thinking Matters, un projet de la Stanford University School of Education et du Center for History and New Media de la George Mason University :Ce site comprend des documents sur quatre sujets - la guerre hispano-américaine, le procès Scopes, la sécurité sociale et Rosa Parks - et sont préparés pour une utilisation en classe. Accompagnés de matériels et de stratégies pour les enseignants, les documents abordent les diverses manières dont les historiens ont interprété ces sujets.

History Now, par le Gilder Lehrman Institute of American History : Chacune de ces revues trimestrielles se concentre sur un thème central et contient un ensemble de plans de cours K-12 qui utilisent des sources primaires.

Ensembles de sources primaires, de la Bibliothèque du Congrès : Cette collection, conçue pour les enseignants et accompagnée de supports, fournit des ensembles de sources primaires pour des sujets et thèmes clés de l'histoire américaine, d'Abraham Lincoln au suffrage des femmes.

Reading Like a Historian Curriculum, du Stanford History Education Group : Ce programme comprend des leçons qui tournent autour de questions historiques centrales et d'ensembles de caractéristiques de documents primaires qui ont été modifiés pour les étudiants ayant des compétences et des capacités diverses. Couvre l'histoire des États-Unis de l'époque coloniale à la guerre froide.

TeacherServe, du National Humanities Center : Ce site rassemble des dizaines d'essais d'historiens de premier plan autour de trois thèmes : la religion dans l'histoire des États-Unis, l'environnement et l'expérience afro-américaine. Ce qui rend TeacherServe unique, c'est que les sources primaires sont intégrées via des hyperliens dans les essais eux-mêmes, fournissant un contexte pour comprendre les documents par rapport au thème plus large ainsi qu'en relation les uns avec les autres.

Vous pouvez également visiter cette entrée pour trouver des endroits où trouver des collections en ligne de sources primaires.


Documents principaux - Conditions d'armistice alliées, 11 novembre 1918

Avec le moral militaire allemand en déclin évident sur le front occidental et la révolution se préparant chez lui - le Kaiser Guillaume II fut lui-même obligé d'abdiquer le 9 novembre 1918 - le gouvernement allemand décida de négocier un armistice avec les Alliés le 6 novembre, après avoir émis des avis diplomatiques préliminaires. Deux jours plus tôt.

Par conséquent, le 7 novembre, le chef d'état-major de l'armée allemande, Paul von Hindenburg, a échangé une série de télégrammes avec le commandant suprême des forces alliées, Ferdinand Foch, pour convenir d'une date, d'une heure et d'un lieu pour des négociations formelles. (Cliquez ici et ici pour lire les récits des témoins oculaires alliés des négociations d'armistice, cliquez ici pour lire le récit d'un délégué allemand.)

Bien que l'Allemagne ait insisté sur le fait qu'elle n'entamerait des négociations qu'à condition que les « quatorze points » du président américain Woodrow Wilson constitueraient la base d'un règlement, les conditions de l'armistice étaient néanmoins punitives. Les Alliés n'ont accepté un armistice que sur la base que l'Allemagne se désarme effectivement, empêchant ainsi cette dernière de reprendre les hostilités.

Les termes de l'armistice des Alliés (reproduits ci-dessous) ont été présentés pour la première fois aux négociateurs allemands le 8 novembre 1918, alarmés par la sévérité des termes, les Allemands ont déposé des protestations formelles avant de signer à contrecœur les termes révisés à 5 heures du matin le 11 novembre, l'armistice devait entrer en vigueur six heures plus tard, à 11 heures

Le président Wilson a annoncé peu de temps après les détails de l'armistice au Congrès et a célébré l'accord dans un discours de Thanksgiving à la fin du mois.

I. Clauses militaires sur le front occidental

Une - Cessation des opérations terrestres et aériennes six heures après la signature de l'armistice.

Deux - Évacuation immédiate des pays envahis : Belgique, France, Alsace-Lorraine, Luxembourg, ordonnée pour être achevée dans les quatorze jours à compter de la signature de l'armistice. Les troupes allemandes qui n'auront pas quitté les territoires susmentionnés dans le délai fixé deviendront prisonniers de guerre. L'occupation conjointe des forces alliées et américaines suivra le rythme des évacuations dans ces zones. Tous les mouvements d'évacuation et d'occupation seront réglementés conformément à une note annexée aux conditions énoncées.

Trois - Réparation commençant immédiatement pour être achevée dans les quinze jours de tous les habitants des pays ci-dessus énumérés (y compris les otages, les personnes jugées ou condamnées).

Quatre - Remise en bon état par les armées allemandes du matériel de guerre suivant : 5 000 canons (2 500 lourds et 2 500 de campagne), 25 000 mitrailleuses, 3 000 minenwerfer, 1 700 avions (chasseurs, bombardiers - tout d'abord, tous les D 7'S et tous les bombardiers de nuit). Celles-ci seront remises sur place aux troupes alliées et américaines conformément aux conditions détaillées fixées dans la note (annexe n° 1) établie au moment de la signature de l'armistice.

Cinq - Evacuation par les armées allemandes des pays de la rive gauche du Rhin. Les pays de la rive gauche du Rhin seront administrés par les troupes locales d'occupation. L'occupation de ces territoires sera effectuée par les garnisons alliées et américaines détenant les principaux passages du Rhin (Mayence, Coblence, Cologne), ainsi que les têtes de pont en ces points d'un rayon de trente kilomètres sur la rive droite et par les garnisons détenant de même les points stratégiques des régions. Une zone neutre sera réservée sur la rive droite du Rhin entre le ruisseau et une ligne tracée parallèlement aux têtes de pont et au ruisseau et à une distance de dix kilomètres, de la frontière de Hollande jusqu'à la frontière de Suisse. L'évacuation par l'ennemi des pays rhénans (rive gauche et rive droite) sera ordonnée de manière à être achevée dans un nouveau délai de seize jours, en tout, trente et un jours après la signature de l'armistice. Tous les mouvements d'évacuation ou d'occupation sont réglés par la note (annexe n° 1) établie au moment de la signature de l'armistice.

Six - Dans tous les territoires évacués par l'ennemi, il n'y aura pas d'évacuation des habitants, aucun dommage ou préjudice ne sera causé aux personnes ou aux biens des habitants. Nul ne sera poursuivi pour des délits de participation à des mesures de guerre avant la signature de l'armistice. Aucune destruction de quelque nature que ce soit ne sera commise. Les établissements militaires de toute nature seront livrés intacts, ainsi que les provisions militaires de vivres, de munitions et d'équipements, non emportés pendant le temps fixé pour l'évacuation. Les provisions de vivres de toutes sortes pour la population civile, bétail, etc., seront laissées sur place. Les établissements industriels ne doivent subir aucune dégradation et leur personnel ne doit pas être déplacé.

Sept - Les routes et moyens de communication de toute nature, chemins de fer, voies d'eau, routes principales, ponts, télégraphes, téléphones, ne seront en aucune manière altérés. Tout le personnel civil et militaire qui y est actuellement employé restera. Cinq mille locomotives et 150.000 wagons en bon état de marche, avec toutes les pièces de rechange et équipements nécessaires, seront livrés aux puissances associées dans le délai fixé à l'annexe n° 2, et dont le total ne dépassera pas trente et un jours. Il sera également livré 5 000 camions (camion automobiles) en bon état, dans le délai de trente-six jours. Les chemins de fer d'Alsace-Lorraine seront remis dans le délai de trente et un jours, ainsi que le personnel et le matériel d'avant-guerre. En outre, le matériel nécessaire à l'exploitation des chemins de fer dans les pays de la rive gauche du Rhin sera laissé sur place. Tous les stocks de charbon et de matériel pour l'entretien des voies permanentes, des signaux et des ateliers de réparation doivent être laissés sur place. Ces provisions seront entretenues par l'Allemagne en ce qui concerne l'exploitation des chemins de fer dans les pays de la rive gauche du Rhin. Toutes les barges prises aux Alliés leur seront restituées. La note annexe n° 2 règle les détails de ces mesures.

Huit - Le commandement allemand sera chargé de révéler dans le délai de quarante-huit heures après la signature de l'armistice toutes les mines ou fusées à retardement sur le territoire évacué par les troupes allemandes et contribuera à leur découverte et à leur destruction. Il doit également révéler toutes les mesures destructrices qui auraient pu être prises (telles que l'empoisonnement ou la pollution des sources et des puits, etc.). Le tout sous peine de représailles.

Neuf - Le droit de réquisition sera exercé par les armées alliées et américaines dans tous les territoires occupés, sous réserve du règlement des comptes avec ceux qu'il pourra concerner. L'entretien des troupes d'occupation en Rhénanie (hors Alsace-Lorraine) sera à la charge du Gouvernement allemand.

Dix - Le rapatriement immédiat et sans réciprocité, selon des conditions détaillées qui seront fixées, de tous les prisonniers de guerre alliés et américains, y compris les personnes jugées ou condamnées. Les puissances alliées et les États-Unis pourront en disposer à leur guise. Cette condition annule les conventions antérieures au sujet de l'échange des prisonniers de guerre, dont celle de juillet 1918, en cours de ratification. Toutefois, le rapatriement des prisonniers de guerre allemands internés en Hollande et en Suisse se poursuivra comme auparavant. Le rapatriement des prisonniers de guerre allemands sera réglé à l'issue des préliminaires de paix.

Onze - Les malades et les blessés qui ne peuvent être évacués du territoire évacué seront pris en charge par du personnel allemand, qui sera laissé sur place avec le matériel médical nécessaire.

II. Disposition relative aux frontières orientales de l'Allemagne

Douze - Toutes les troupes allemandes se trouvant actuellement dans les territoires qui appartenaient auparavant à l'Autriche-Hongrie, la Roumanie, la Turquie, se retireront immédiatement à l'intérieur des frontières de l'Allemagne telles qu'elles existaient le 1er août mil neuf quatorze. Toutes les troupes allemandes se trouvant actuellement dans les territoires qui avant la guerre appartenaient à la Russie se retireront également à l'intérieur des frontières de l'Allemagne, définies comme ci-dessus, dès que les Alliés, compte tenu de la situation intérieure de ces territoires, décideront que le moment de cela est venu.

Treize - L'évacuation par les troupes allemandes doit commencer immédiatement, et tous les instructeurs, prisonniers et civils allemands ainsi que les agents militaires se trouvant actuellement sur le territoire de la Russie (tel que défini avant 1914) doivent être rappelés.

Quatorze - Aux troupes allemandes de cesser immédiatement toutes réquisitions et saisies et toute autre entreprise en vue d'obtenir des ravitaillements destinés à l'Allemagne en Roumanie et en Russie (telle que définie le 1er août 1914).

Quinze - Renonciation aux traités de Bucarest et de Brest-Litovsk et aux traités complémentaires.

Seize - Les Alliés auront libre accès aux territoires évacués par les Allemands sur leur frontière orientale, soit par Dantzig, soit par la Vistule, afin de ravitailler les populations de ces territoires et dans le but de maintenir l'ordre.

III. Clause concernant l'Afrique de l'Est

Dix-sept - Evacuation de toutes les forces allemandes opérant en Afrique de l'Est dans un délai à fixer par les Alliés.

IV. Clauses générales

Dix-huit - Rapatriement, sans réciprocité, dans un délai maximum d'un mois selon des conditions détaillées à fixer ci-après de tous les civils internés, y compris les otages jugés ou condamnés, appartenant aux puissances alliées ou associées autres que celles énumérées à l'article trois.

Dix-neuf - Les conditions financières suivantes sont requises : Réparation des dommages causés. Pendant la durée d'un tel armistice, aucun titre public ne sera retiré par l'ennemi qui pourra servir de gage aux Alliés pour le recouvrement ou la réparation des pertes de guerre. Restitution immédiate du dépôt d'espèces à la banque nationale de Belgique, et en général restitution immédiate de tous documents, espèces, actions, actions, papier-monnaie, ainsi que les moyens d'en émettre, touchant aux intérêts publics ou privés des pays envahis. Restitution de l'or russe et roumain cédé à l'Allemagne ou pris par cette puissance. Cet or devait être remis en fiducie aux Alliés jusqu'à la signature de la paix.

V. Conditions navales

Vingt - Cessation immédiate de toutes les hostilités en mer et informations précises à donner sur l'emplacement et les mouvements de tous les navires allemands. Notification aux neutres que la liberté de navigation dans toutes les eaux territoriales est donnée aux marines de guerre et de commerce des puissances alliées et associées, toute question de neutralité étant levée.

Vingt-et-un - Tous les prisonniers de la marine et de la marine marchande des puissances alliées et associées aux mains des Allemands doivent être restitués sans réciprocité.

Vingt-deux - Remise aux Alliés et aux États-Unis de tous les sous-marins (y compris les croiseurs sous-marins et tous les sous-marins mouilleurs de mines) existant actuellement, avec leur armement et leur équipement complet, dans des ports qui seront spécifiés par les Alliés et les États-Unis. Ceux qui ne pourront prendre la mer seront désarmés de leur personnel et de leur matériel et resteront sous la surveillance des Alliés et des États-Unis. Les sous-marins prêts à prendre la mer seront prêts à quitter les ports allemands dès que les ordres seront reçus par radio pour leur voyage au port désigné pour leur livraison, et le reste le plus tôt possible. Les conditions du présent article seront exécutées dans le délai de quatorze jours après la signature de l'armistice.

Vingt trois - Les bâtiments de guerre allemands de surface qui seront désignés par les Alliés et les États-Unis seront immédiatement désarmés et ensuite internés dans des ports neutres ou à défaut dans des ports alliés à désigner par les Alliés et les États-Unis. Ils y resteront sous la tutelle des Alliés et des Etats-Unis, seuls des gardiens étant laissés à bord. Les navires de guerre suivants sont désignés par les Alliés : Six croiseurs de bataille, dix cuirassés, huit croiseurs légers (dont deux poseurs de mines), cinquante destroyers des types les plus modernes. Tous les autres navires de guerre de surface (y compris les embarcations fluviales) doivent être concentrés dans des bases navales allemandes désignées par les Alliés et les États-Unis et doivent être complètement désarmés et classés sous la supervision des Alliés et des États-Unis. L'armement militaire de tous les navires de la flotte auxiliaire sera mis à terre. Tous les navires destinés à être internés seront prêts à quitter les ports allemands sept jours après la signature de l'armistice. Les directions pour le voyage seront données par radio.

Vingt quatre - Les Alliés et les États-Unis d'Amérique auront le droit de ramasser tous les champs de mines et obstacles posés par l'Allemagne en dehors des eaux territoriales allemandes, et leurs positions seront indiquées.

Vingt cinq - Liberté d'accès vers et depuis la Baltique à accorder aux marines de guerre et de commerce des puissances alliées et associées. Pour garantir cela, les Alliés et les États-Unis d'Amérique seront autorisés à occuper tous les forts, fortifications, batteries et ouvrages de défense allemands de toutes sortes dans toutes les entrées du Cattegat dans la Baltique, et à balayer toutes les mines et obstructions à l'intérieur. et sans eaux territoriales allemandes, sans qu'aucune question de neutralité ne soit soulevée, et les positions de toutes ces mines et obstructions doivent être indiquées.

Vingt-six - Les conditions de blocus existantes établies par les puissances alliées et associées doivent rester inchangées et tous les navires marchands allemands trouvés en mer doivent rester susceptibles d'être capturés. Les Alliés et les États-Unis devraient envisager le ravitaillement de l'Allemagne pendant l'armistice dans la mesure reconnue comme nécessaire.

Vingt sept - Tous les aéronefs de la marine doivent être concentrés et immobilisés dans des bases allemandes à préciser par les Alliés et les États-Unis d'Amérique.

Vingt-huit - En évacuant les côtes et les ports belges, l'Allemagne abandonnera sur place et de fait tout matériel de navigation portuaire et fluviale, tous navires marchands, remorqueurs, allèges, tous appareils, matériels et approvisionnements aéronautiques navals, et toutes armes, appareils et approvisionnements de toute type.

Vingt-neuf - Tous les ports de la mer Noire doivent être évacués par l'Allemagne tous les navires de guerre russes de toutes sortes saisis par l'Allemagne dans la mer Noire doivent être remis aux Alliés et aux États-Unis d'Amérique tous les navires marchands neutres saisis doivent être libérés tous guerriers et les autres matériaux de toutes sortes saisis dans ces ports doivent être restitués et les matériaux allemands tels que spécifiés à la clause vingt-huit doivent être abandonnés.

Trente - Tous les navires marchands aux mains des Allemands appartenant aux puissances alliées et associées doivent être restitués dans des ports à préciser par les Alliés et les États-Unis d'Amérique sans réciprocité.

Trente et un - Aucune destruction de navires ou de matériel n'est autorisée avant l'évacuation, la remise ou la restauration.

Trente deux - Le gouvernement allemand notifiera aux gouvernements neutres du monde, et en particulier aux gouvernements de Norvège, de Suède, du Danemark et des Pays-Bas, que toutes les restrictions imposées au commerce de leurs navires avec les pays alliés et associés, que ce soit par le gouvernement allemand ou par des intérêts privés allemands, et que ce soit en contrepartie de concessions spécifiques, telles que l'exportation de matériaux de construction navale, ou non, sont immédiatement annulés.

Trente-trois - Aucun transfert de la marine marchande allemande de quelque nature que ce soit vers un pavillon neutre ne doit avoir lieu après la signature de l'armistice.

VI. Durée de l'armistice

Trente quatre - La durée de l'armistice est de trente jours, avec possibilité de prolongation. Pendant ce délai, si ses clauses ne sont pas exécutées, l'armistice pourra être dénoncé par l'une des parties contractantes, qui devra donner un préavis de quarante-huit heures. Il est entendu que l'exécution des articles 3 et 18 ne justifie pas la dénonciation de l'armistice pour insuffisance d'exécution dans un délai fixé, sauf en cas de mauvaise foi dans leur exécution. Afin d'assurer l'exécution de cette convention dans les meilleures conditions, le principe d'une commission internationale permanente d'armistice est admis. Cette commission agira sous l'autorité des commandants en chef militaires et navals alliés.

VII. La limite de réponse

Trente cinq - Cet armistice doit être accepté ou refusé par l'Allemagne dans les soixante-douze heures de sa notification.

Cet armistice a été signé le onze novembre mil neuf cent dix-huit, à 5 heures, heure française.

F. FOCH.
R. E. WEMYSS.
ERZBERGER.
A. OBERNDORF.
WINTERFELDT.
VON SALOW.

samedi 22 août 2009 Michael Duffy

La Russie a mobilisé 12 millions d'hommes pendant la guerre France 8,4 millions Grande-Bretagne 8,9 millions Allemagne 11 millions Autriche-Hongrie 7,8 millions Italie 5,6 millions et USA 4,3 millions.

- Le saviez-vous?


La traite négrière transatlantique

Entre le XVIe et le XIXe siècle, la traite transatlantique des esclaves a amené douze millions d'esclaves africains à travers l'océan Atlantique vers le Nouveau Monde dans le cadre d'un large échange de marchandises entre l'Angleterre, l'Afrique de l'Ouest, l'Amérique du Sud, les Antilles et les États-Unis. . Alors que le plus grand nombre d'esclaves ont été envoyés en Amérique du Sud, en particulier au Brésil et aux Antilles, un plus petit nombre est arrivé aux États-Unis où les Américains les ont achetés pour le travail. Le plus souvent originaires de l'ouest et du centre du continent africain, ces personnes réduites en esclavage ont été kidnappées, forcées de subir une violence extrême, arrachées à la langue et à la culture familiales et familières, et traitées comme des biens. Ils ont enduré les horreurs du Passage du Milieu, le voyage en bateau des ports de commerce d'esclaves d'Afrique de l'Ouest vers le Nouveau Monde au cours duquel environ deux millions de captifs sont morts. Une fois aux États-Unis, les Africains réduits en esclavage ont été vendus aux enchères à travers le pays, des plantations de riz de la côte de la Caroline du Sud aux petites entreprises et fermes du nord-est rural. L'Angleterre et les États-Unis ont tous deux interdit l'importation d'esclaves par le biais du commerce des esclaves en 1807. Cela n'a pas complètement empêché le commerce illégal des esclaves vers les États-Unis, qui a persisté jusqu'à la guerre de Sécession. Cet ensemble de sources primaires comprend des documents, des photographies, des œuvres d'art et des cartes qui racontent l'histoire de la traite négrière et de son impact.


Quelles sont les sources primaires ?

Les sources primaires sont généralement définies comme des informations ou des données de première main générées par des témoins ou des participants à des événements passés. Les sources primaires ne se caractérisent pas par leur format mais plutôt par l'information qu'elles véhiculent et leur relation avec la question de recherche. Ils comprennent des lettres, des journaux intimes, des revues, des journaux, des photographies et d'autres comptes rendus immédiats. L'interprétation et l'évaluation de ces sources deviennent la base de la recherche.

Ces documents se trouvent souvent dans les collections spéciales d'une bibliothèque, plutôt que dans la collection générale. Sur cette page, vous trouverez quelques sources primaires à votre disposition dans les bibliothèques UMD sur les Philippins américains dans la région du Grand Washington, DC, et sur l'histoire des Philippines.

Pour en savoir plus sur les sources primaires, y compris sur la manière de citer des sources, consultez le didacticiel, Recherche à l'aide de sources primaires.

Citation d'image: Mariano Peji et des marins philippins de l'Académie navale des États-Unis ont posé en uniforme de basket-ball vers 1926. Don de Nila Toribio Straka. Disponible dans les collections numériques des bibliothèques UMD dans le cadre des archives de la communauté philippine américaine.


Sources primaires

Ces archives de Sources primaires de coup de vent fournir aux chercheurs un accès à du contenu de première main, y compris des articles en texte intégral, des articles évalués par des pairs, des documents, des sources primaires d'histoire, des sources secondaires d'histoire et d'autres ressources. Les sources primaires de l'histoire sont situées sur une plate-forme qui guide facilement les étudiants à travers la recherche.

Sources dans l'histoire des États-Unis en ligne

Sources dans l'histoire des États-Unis en ligne est une collection organisée par thème fournissant des informations historiques sur des personnes importantes, des perspectives influentes, des religions, des opérations politiques et des guerres des époques qui ont façonné les États-Unis.

La fabrication du monde moderne

La fabrication du monde moderne est extraordinaire pour la recherche sur les archives de la dynamique du commerce occidental, y compris la révolution industrielle en Grande-Bretagne, englobant les industries du charbon, du fer et de l'acier, l'industrie ferroviaire, l'industrie du coton, la banque et la finance, et l'émergence de la modernité société.

La Chine et le monde moderne

Accédez à une série de collections spéciales provenant de bibliothèques et d'archives de premier plan à travers le monde, y compris les deuxièmes archives historiques de Chine et la British Library.


Affectation de la source principale au choix individuel

Oui notre objectif dans cette mission consiste à rédiger une brève analyse sommaire d'un document de source primaire pertinent pour le cours que vous avez choisi vous-même dans les archives historiques, puis de le placer dans sa littérature secondaire et son contexte historique. Votre essai doit comprendre entre 400 et 470 mots, sans compter les notes de bas de page. Il devra avoir au moins deux sources savantes (dont un livre savant) autre que le document original. Ceux-ci devront être cités dans le format correct (voir ci-dessous). La version soumise doit être dactylographiée, à double ou 1,5 ligne d'interligne, justifiée à gauche, avec des marges d'au moins 1,25 pouces sur les côtés gauche et droit. Une copie de votre source principale (ou un lien URL vers les pages spécifiques que vous avez consultées) doit être jointe à l'essai, mais vous n'aurez pas besoin de joindre des copies de documents secondaires. Étant donné que l'essai comportera des notes de bas de page (ou des notes de fin), il ne sera pas nécessaire d'inclure une bibliographie distincte des sources consultées. Votre essai final sera partagé avec les autres participants de ce cours et pourra être utilisé comme élément de l'examen final. Pour de courts essais modèles de ce type, jetez un œil aux essais des étudiants sur le site History Engine.

I. Choisir une source :

T la source principale peut être lié à presque tous les sujets qui vous intéressent et qui sont pertinents pour le cours. Vous devriez rechercher des domaines qui correspondent à vos passions, vos intérêts professionnels, vos passe-temps ou vos « questions de recherche de votre vie ». Vous trouverez peut-être utile de consulter la liste des sous-genres de l'histoire que nous avons utilisée plus tôt dans le terme. Il existe toutes sortes de documents potentiels liés aux affaires, à la politique, à l'émergence de la science, de la médecine, de la religion, de la technologie, du sport, de la famille et à peu près tout ce que vous pouvez imaginer. Les principales restrictions sont que le document doit provenir d'Amérique du Nord, qu'il doit avoir été créé avant l'année 1877, et qu'il ne peut pas s'agir d'un document déjà bien connu ou qui a fait l'objet de nombreux écrits par les historiens. (Voir ci-dessous pour des règles plus détaillées sur les textes autorisés.) Si vous n'êtes pas sûr de ce qui compte comme source primaire, il peut s'avérer utile de consulter le Guide succinct des sources que nous avons lu pour l'exercice de source primaire de rencontre mexicaine.

E sources primaires éligibles pour le projet peut être localisé dans la base de données américaine de la Library of Congress , la Digital Public Library of America, la American Periodicals Series, les National Archives Founders Online ou les collections d'Archives Canada. Les participants ayant des compétences linguistiques intermédiaires à avancées appropriées sont encouragés à examiner les documents des Archives générales de la Nación Mexico, The Biblioteca Collection : "500 Anos de M xico en Documentos", la Bilioteca Digital Mexicana ou la Biblioth que et Archives nationales du Québec. Nous avons un guide de bibliothèque avec des listes d'autres collections de sources primaires spécifiques à cette mission qui peuvent également être utilisées. Vous pouvez identifier et utiliser un document principal provenant d'une autre source avec l'autorisation préalable de l'instructeur. Des sources ayant un lien familial ou de votre ville natale pourraient potentiellement être candidates.

T la source doit être soit un témoin oculaire d'un événement, d'un processus ou d'une condition sociale important en Amérique du Nord entre 1400 et 1877, ou d'une œuvre de création historiquement pertinente de la période et des lieux couverts dans ce cours telles que des illustrations, des cartes, de la musique ou des données économiques, qui parlent des processus et des problèmes du cours. La date de publication de la source doit être comprise entre ces dates. Des exemples de documents primaires plausibles peuvent inclure une lettre dans laquelle quelqu'un décrit une nouvelle colonie ou un événement ou un événement intéressant, une longue entrée de journal décrivant la vie quotidienne à une certaine période du cours, le récit d'un voyageur décrivant sa visite dans une communauté, un une bande dessinée illustrant un problème ou un conflit important, un compte rendu dans un journal d'un événement majeur ou d'une catastrophe, une photographie d'un sujet intéressant ou une partition musicale qui parle des valeurs, des croyances ou des idées des personnes de l'époque. Les sources impliquant plusieurs pays pourraient être particulièrement intéressantes à considérer.

Vous ne pouvez pas utiliser des documents relativement courants et largement connus. Les procès des sorcières de Salem, la Déclaration d'indépendance, les Federalist Papers ou le message de veto bancaire d'Andrew Jackson ne constitueront pas un article très original. Cherchez plutôt à trouver quelque chose que vous ou le reste de la classe n'auriez pas rencontré dans un autre contexte. Votre source doit être relativement brève (pas plus de 10 à 15 pages, ou peut-être un chapitre d'un livre), mais suffisamment longue et suffisamment détaillée pour que vous puissiez la décrire et la contextualiser de manière significative. Attention à éviter les récits secondaires ou tertiaires, même ceux publiés dans la période couverte par le cours.

Oui il vous sera demandé de dresser une liste de trois ou quatre sources primaires potentielles environ une semaine avant l'échéance du devoir final. This list will need to include a short description of each document, along with a complete citation to it in Chicago Style format, and a short statement of why it interests you or might be worthy for this assignment. You will get feedback about whether or not each of these are permissible and appropriate for the assignment. Once permission has been granted you may proceed with final work on the assignment.

II. Researching and Writing the Essay:

T he essay should accomplish two goals. First, it should accurately describe the source contents to someone who cannot see or read the document in question. Review your notes from earlier in the term about things to think about when reading and describing primary sources. Be sure, too, to consider the questions you worked through in the Understanding How Primary Sources. were Produced handout from our Mexican encounters exercise and the questions raised in SOCC analysis. Who were the audiences? What goals was the author seeking to accomplish? What were his or her major points or emphases? Quoi n'a pas the author say that might have been included? How did Wheel of Identity factors shape the contents? Second, you should place the document into its historical context. What was going on in North America at the time your source was written or created? (See this list of timelines or try typing in just the year as a Google search term.) What was going on in the community in which your source was created? What important themes, trends, concepts, or consequences does it illustrate? What do we know about the world from examining this source that we didn't know or understand before encountering it? What things make this document significant and worthy of someone else's attention? Tell us everything you can think of that makes this document historically significant, with some attention to priority and ranking of these factors. For some model essays of this type you might browse through the History Engine website.

Oui ou will need a minimum of two or more peer-reviewed scholarly secondary sources, including at least one book from a university press or equivalent, in addition to your primary source. You will be graded on the relevance, quality, recency, and scholarly credibility of ones you end up using. You will want to find the meilleur secondary sources, in other words, not just the first one you happen to find that came up in your first keyword search. (See here our Gold Standard guide to source types and qualities. Good places to start looking for high quality secondary sources include Furman's book collection, JSTOR, and America: History and Life. For biographical information the American National Biography collection is good. The Library guide for this course will have other good collections to search. Avoid encyclopedias, blogs, or magazines addressed to a popular audience. Before settling on any particular source, be sure to look at its first few footnotes. (See this brief explanation of bibliography mining if you are unfamiliar with this technique.) These will often point to the works that are most definitive in the field. If the work does not have footnotes or bibliography it is probably not credible. Be sure, too, to look at the "articles that cite this article" function and check Google Scholar for more recent and up-to-date works. Any secondary source dating from before 1975 will probably not be current. Be very confident that nothing newer exists before relying on these older materials.

D o take advantage of the services of Furman's Writing and Media Lab. Once you have completed a draft you are likely to find it useful to work through the performing a writing self-assessment process available on the Northwestern University writing center's website. Be sure, too, that you have worked through the brief Williams U. guide to "Quoting, Summarizing, and Paraphrasing" (Chicago Style version).

B elow I have listed a few expectations about style and grammar. Using your word processor's search function it should take no more than ten minutes to check and correct any problems. I will examine each essay carefully for these problems.

  1. The essay asks and answers a good question. A clear, original, non-obvious, and defensible interpretive viewpoint is essential.
  2. Write concisely.
  3. Always use the past tense when describing events in the past.
  4. Avoid passive constructions such as "it was," and "it has been." You must tell explicitly who is doing the thing you describe.
  5. Non-fiction works and most primary works are not fiction. Please do not call them "novels."
  6. Like hot pepper sauce, quotations should be used wisely and sparingly.
  7. Normally, you should paraphrase rather than directly quote scholarly secondary sources.
  8. Normally, do not use "I" in formal writing. Declarative sentences are more effective. We will know from the essay format that this is your own viewpoint.
  9. Sentences that combine commentary or analysis with precise descriptive information are a plus.
  10. Strive for gender-neutral phrasing.
  11. Do not start sentences with the word "however."
  12. The following words or expressions are powerless and inaccurate. Do not use them:
    1. évidemment
    2. en terme de
    3. certain, certainly
    4. essentiellement
    5. "on a ____ basis"
    6. feels, felt
    7. in-depth
    8. deals with, dealt with
    9. dominate (adjective), when you mean dominant
    10. Throughout history

    III. Citation and Academic Integrity

    B oth primary and secondary sources must be properly documented using the Chicago Humanities Notes style (author name in normal order) for endnotes. It is a good idea to work through the brief Williams U. guide to "Quoting, Summarizing, and Paraphrasing" (Chicago Style version). All of the standard academic integrity guidelines for this course and for Furman University are in effect for this assignment. You will fail the assignment if there are any problems with plagiarism, inadequate documentation, or any other academic integrity problems, and you may be subject to other penalties as well. If you have even the slightest question about what constitutes plagiarism, please consult Furman's Integrity website. We expect that you will get most of your ideas from other people, and that is a good thing. Just do not copy or take credit for it without correct acknowledgment.

    C orrect formatting of notes is critical. Most importantly, proper footnoting helps focus your attention on how you think and what brought you to the conclusions you arrived at. It also helps you to give appropriate credit for the work of others. Below is a quick reference list of example footnotes that may prove helpful. Footnotes need to be numbered sequentially, using Arabic numerals. Notes can be placed at the bottom of the page or the end of the paper. Additional works cited or bibliography pages are neither needed nor wanted for this assignment. Review the Chicago Humanities Notes style guide for other source types.

    For this type: Use the Footnote Citation Form in this column:
    Livre 1 Kent Masterson Brown, Cushing of Gettysburg: The Story of a Union Artillery Commander , (Lexington: University of Kentucky Press, 1993), 142-156.
    Same book, next footnote 2 Ibid., 256-267.
    Same book, later note, not immediately following (the short book or article title is mandatory) 13 Brown, Cushing , 154.
    Scholarly Article 4 Bruce Tap, "'These devils are not fit to live on God's earth': War Crimes and the Committee on the Conduct of the War, 1864-1865," Civil War History 42 (June 1996), 116-132.
    Primary source, in collected letters or papers 5 Abraham Lincoln to Charles D. Robinson, 17 August 1864, in Roy P. Basler, ed., The Collected Works of Abraham Lincoln (11 vols., New Brunswick: Rutgers University Press, 1953), 7: 500.
    Primary source, accessed from a digital collection or database 6 "Speech of Gov. O.P. Morton, at Rockville, Indiana," The Liberator , 30 August 1861, ( American Periodicals Series ).
    Primary source, accessed from a digital collection or database (example #2) 7 Sam Aleckson, Before the War, and After the Union. An Autobiography (Boston: Gold Mind, 1929), 34-56. (digital version at University of North Carolina, Chapel Hill, Documenting the American South ).
    Un journal 8 Charleston, South Carolina, Mercury , 17 March 1857.
    Source quoted in another source 9 Edgefield, South Carolina, Advertiser , 28 May 1856, quoted in Elizabeth Varon, Disunion!: The Coming of the American Civil War, 1789-1859 (Chapel Hill: University of North Carolina Press, 2008), 270.
    l'Internet 10 Smithsonian Institution, "1846: Portrait of the Nation," http://www.npg.si.edu/exh/1846/index.htm accessed 24 January 2013.
    (The date should be the date you consulted the source. Use your browser's information function to determine this. Because sites change frequently this date is mandatory.)
    Multiple references
    combined (typically
    for a note at the end of a paragraph.)
    11 Idem. Tap, "Committee on the Conduct of the War," 130-32 Brown, Cushing , 45-56 Charleston, South Carolina, Mercury , 17 March 1857.
    Scholarly
    Encyclopedia
    12 "Stevens, Thaddeus," s.v., Biographical Directory of the United States Congress , http://bioguide.congress.gov/scripts/biodisplay.pl?index=S000887, accessed 16 April 2011.
    (Note that Wikipedia is not an acceptable source. Where possible and appropriate, you should consult the sources the encyclopedia writer used, rather than relying on these third-hand sources.)

    IV: Peer Review Process:

    O nce your essay is in final form will be evaluated by two of your classmates in a peer review process. You must complete the peer reviews of your classmate's work in order to pass the assignment.

    Peer partner squads are as follows:

    (8:30)
    Squad 1: Brighton Collins, Kaitlyn Chalmers, Paige Mcmillin-Goodwin
    Squad 2: Jonathan Mouw, Caitlin Kirby, Jordan Starkes
    Squad 3: Mark Legate, Zhiqiu Xia, Jared Foshee
    Squad 4: Mason Kenney, Gage Smalling, Jack Edwards
    Squad 5: Elizabeth Ortiz, Carly Anderson, Ariel Crank
    Squad 6: Natalie Anderson, James Emmanuel, Kat Bassey
    Squad 7: Robert Hughes, Quinn Elliott, Margaret Szweda
    Squad 8: Sydney Spires, Dawson Baucom, Marina Griffin, Danny Boldt
    (Squad 8 members review just two other papers from the group)

    (10:30)
    Squad 9: Peter Wilson, Avery Whitehead, Harris Wellborn
    Squad 10: Zack Plunkett, Elizabeth Pedersen, Alex Murdoch
    Squad 11: Neel Murari, Brett Moore, Robin Medoff
    Squad 12: Joel Marcotte, Emma Little, Regan Lingo
    Squad 13: Haley Horn, Corey Hall, Mary Good
    Squad 14: Justin Forgione, Hannah Demis, Jack Crosby
    Squad 15: Victoria Cowell, Sydney Catts, Ethan Cash
    Squad 16: Kevin Brennan, Greyson Boone, Jack Barron, Dalton Arnette (review 2)
    (Squad 16 members review just two other papers from the group)


    To review an author's primary source essay, copy and paste the following checklist into a word processing file. Then complete the questions. Once you have reviewed each document, please e-mail a copy of your review to the author and to the instructor. Please complete these in time for your authors to make appropriate revisions. See the schedule for deadlines.

    Peer Review:

    1. Your name, the author's name, and the document title are:

    T he normal guidelines for citation and academic honesty are in effect for all work related to this assignment. Please consult the instructor if you have any questions about how to maintain Furman's high standards in this regard. You are expected to be familiar with the academic integrity guidelines for this course.

    Note: The instructor reserves the right to change any provisions, due dates, grading percentages, or any other items without prior notice. All assignments on this schedule are covered under the university's policy on plagiarism and academic integrity. See the syllabus statement for further details. This page was last updated on 2/18/2019.


    Conséquences

    Victory in the Spanish-American War transformed the United States, a former colony, to an imperial power. Many Americans saw this development as a natural part of the nation’s “Manifest Destiny”--the belief that expansion of the United States was both right and inevitable.

    Opposition to this new role also existed. In June 1898, the American Anti-Imperialist League was formed to fight annexation of the Philippines. Its members included former President Grover Cleveland, industrialist Andrew Carnegie, author Mark Twain, and labor leader Samuel Gompers.

    A recognized war hero, Theodore Roosevelt instantly became credible as a political candidate. Roosevelt was elected governor of New York in 1898 and vice president of the United States in 1901. He became the youngest president to date later that year, when President McKinley was assassinated just months into his second term.


    Voir la vidéo: Le Canada, une histoire populaire - Épisode 4: La bataille de lAmérique 12 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Enoch

    Je félicite, cette idée géniale doit être juste exprès

  2. Dozshura

    Bravo, une très bonne idée

  3. Karlyn

    Remarque, cette opinion drôle

  4. Troy

    Something at me there are no personal messages, mistakes what that

  5. Kawaii

    A noter les informations très précieuses



Écrire un message