Podcasts sur l'histoire

7 baisers mémorables dans l'histoire

7 baisers mémorables dans l'histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Malgré ce que dit la chanson, un baiser n'est pas toujours juste un baiser. Un baiser peut être politique, que ce soit parce que c'est le premier du genre ou parce que c'est entre deux chefs d'État. Un baiser peut également devenir emblématique lorsqu'il est filmé, même si le baiser lui-même était envahissant et indésirable.

Dans cet esprit, voici une liste de certains des baisers les plus mémorables de l'histoire.

Premier baiser enregistré (vers 1500 av. J.-C.)

Les chercheurs se demandent si le baiser a commencé comme une tendance qui s'est propagée dans le monde entier ou s'il est apparu de manière organique dans différentes régions. Quoi qu'il en soit, les premières mentions écrites connues se trouvent dans les écritures védiques sanskrites vers 1500 av. Ces écritures, connues sous le nom de Vedas, étaient à la base de la religion de l'hindouisme.

Après cela, les baisers ont continué à apparaître dans la littérature indienne et hindoue ancienne. Les Mahabharata, une épopée sanskrite compilée par le 4ème siècle après JC, a une ligne dans laquelle quelqu'un "a mis sa bouche contre ma bouche et a fait un bruit qui a produit du plaisir en moi". Les Kamasutra a également un chapitre sur les baisers qui identifie différentes méthodes de baisers et types de baisers.

Le baiser de Judas (vers le 1er siècle après JC)

Embrasser n'est pas seulement un acte romantique. Cela peut aussi être un signe d'amitié ou de trahison. Dans les évangiles de Matthieu et de Marc, écrits vers le 1er siècle, Judas trahit Jésus en l'identifiant avec un baiser afin que des hommes armés puissent l'emmener et éventuellement le tuer.

Le baiser de Judas est depuis devenu une allusion populaire à la narration. Cela a peut-être inspiré le «baiser de la mort» qui apparaît dans la littérature et le cinéma mafieux (mais n'a probablement jamais été une pratique mafieuse réelle). L'exemple le plus célèbre est peut-être celui de Le Parrain II, quand le personnage d'Al Pacino donne à son frère Fredo le baiser de la mort pour l'avoir trahi.

Premier baiser au cinéma (1896)

Les premières personnes à s'embrasser sur le film étaient May Irwin et John C. Rice, qui sont apparus dans un court métrage connu sous le nom de Puisse Irwin embrasser, Embrasser ou Le baiser. En 1896, les deux interprètes se sont rendus au studio de Thomas Edison dans le New Jersey et ont reconstitué leur dernière scène de baiser d'une pièce qu'ils montaient à New York.

Sur scène, personne ne pensait que le baiser était aussi sensationnel. Mais beaucoup ont estimé que les images en gros plan d'eux en train de s'embrasser étaient trop risquées.

Premier baiser noir au cinéma (1898)

Vidéo avec l'aimable autorisation de l'USC School of Cinematic Arts, Hugh M. Hefner Moving Image Archive

En 1898, les interprètes noirs Saint Suttle et Gertie Brown ont joué dans un court métrage intitulé Quelque chose de bon-nègre baiser, le premier film à montrer des Noirs américains en train de s'embrasser. En 2017, les historiens du cinéma ont redécouvert les images, qui ont été filmées par un homme blanc nommé William Selig à Chicago.

"Il y a un spectacle là-bas parce qu'ils dansent les uns avec les autres, mais leurs baisers ont aussi un sens indubitable de naturel, de plaisir et d'amusement", Allyson Nadia Field, professeur de cinéma et d'études médiatiques à l'Université de Chicago qui a aidé à identifier le film, a déclaré dans un communiqué de presse universitaire. "C'est vraiment frappant pour moi, en tant qu'historien qui travaille sur la race et le cinéma, de penser que ce genre d'artefact aurait pu exister en 1898."

Baiser du jour J (1945)

Le matin du 14 août 1945, des patients ont fait irruption dans le bureau de Greta Zimmer à Manhattan, affirmant que la guerre au Japon était terminée. L'immigrante autrichienne ne savait pas trop quoi penser, alors pendant sa pause déjeuner, elle s'est rendue à Times Square dans son uniforme blanc d'assistante dentaire pour voir ce que disait le téléscripteur. L'atmosphère y était festive, et le téléscripteur a confirmé que c'était bien le jour V-J et que la Seconde Guerre mondiale était terminée.

Alors que Zimmer détournait le regard du téléscripteur, un marin de la Navy nommé George Mendonsa – qui avait commencé à boire tôt et avait pris Zimmer pour une infirmière – accourut et l'embrassa agressivement, laissant sa petite amie derrière lui. Zimmer a lutté pour repousser l'étranger et ils se sont séparés. Mais à leur insu, les photographes Alfred Eisenstaedt et Victor Jorgensen avaient chacun capturé le moment, comme le raconte The Kissing Sailor: Le mystère derrière la photo qui a mis fin à la Seconde Guerre mondiale.

La photo d'Eisenstaedt est devenue l'une des images les plus emblématiques de la Seconde Guerre mondiale dans l'histoire des États-Unis, en partie parce que les téléspectateurs l'ont confondue avec une photo d'un officier de marine et d'une infirmière célébrant ensemble. La photo a également suscité la controverse, car de nombreuses personnes ont affirmé au fil des ans être le couple sur l'image, tandis que d'autres soulignent qu'elle représente un moment non consensuel.

Zimmer, elle-même, a déclaré dans une interview à la Bibliothèque du Congrès en 2005, "Ce n'était pas mon choix d'être embrassée ... le gars est juste venu et a embrassé ou attrapé!"

Baiser interracial de Star Trek (1968)

Quand William Shatner et Nichelle Nichols se sont embrassés dans un épisode de 1968 de Star Trek, ce n'était techniquement pas le premier baiser interracial à la télévision américaine. Mais c'était celui qui semblait avoir le plus d'impact culturel.

Dans l'épisode intitulé "Les beaux-enfants de Platon", le capitaine James Kirk et l'officier Nyota Uhura rencontrent des extraterrestres qui les forcent à s'embrasser par télékinésie. Dans le livre de Nichols Au-delà d'Uhura : Star Trek et autres souvenirs, elle se souvient que NBC s'inquiétait de la réaction des Américains blancs à la scène, alors ils ont demandé aux acteurs de filmer deux scènes : une avec un baiser et une sans baiser. Cependant, Nichols et Shatner ont délibérément gâché toutes les prises sans baisers afin de s'assurer que NBC a diffusé la scène de baisers.

Baiser fraternel socialiste (1979)

Pendant la guerre froide, les dirigeants des États communistes se sont souvent salués avec ce qu'on appelle le « baiser fraternel socialiste ». Cela pourrait être sur la joue ou la bouche, mais l'exemple le plus célèbre est la photo de 1979 du photographe français Régis Bossu montrant Leonid Brejnev de l'Union soviétique et Erich Honecker de l'Allemagne de l'Est s'embrassant sur la bouche.

Le baiser a eu lieu lorsque Brejnev s'est rendu à Berlin-Est pour célébrer le 30e anniversaire de la République démocratique allemande (c'est-à-dire l'Allemagne de l'Est). Lorsque le mur de Berlin est tombé en 1989, l'artiste soviétique Dmitri Vroubel a recréé l'image dans une peinture murale sur le côté est du mur. Il l'a légendé: "Mon Dieu, aide-moi à survivre à cet amour mortel."


Par les voies rapides

Album numérique

Crédits

Licence

Panier

Vérifier

À propos

SNAP RECORDS ESPAGNE Madrid, Espagne

Discographie

Contacter / aider

Si vous aimez The Speedways - Kisses Are History/Number Seven 7" (FUN-7025), vous aimerez aussi :

Enamorados – S/T 12 & 39 & 39
par sabotagerecords

Poppy punk exubérant de Barcelone, une bande-son parfaite pour l'été. Bandcamp New & Notable 5 juil. 2017

Doit être sympa LP
par Pensées Sombres

Le trio de West Philly fait du punk pur pop énergique et incroyablement accrocheur inspiré des Ramones pour les personnes au cœur brisé. Bandcamp New & Notable 17 déc. 2019

Week-end Rocker LP
par Booji Boys

Ne vous laissez pas berner par l'épaisse couche de morve sur ces chansons - ce groupe néo-écossais a un cœur mélodique et une tête intelligente. Bandcamp New & Notable Jan 3, 2018

Gestalt LP
par espace négatif

Post-punk minimaliste de haute volée de la plus belle des manières : la poésie de la banalité quotidienne crache sur des solos de guitare en fusion et des rythmes élastiques. Bandcamp New & Notable 20 décembre 2017

D'occasion
par en forme de coeur

Pop de chambre au sens le plus vrai, floue et propulsive avec des mélodies charmantes, de Belfast's Heart Shaped. Bandcamp New & Notable 15 décembre 2020

Dans un rouge désespéré
par les rats

Le troisième album du groupe pré-Dead Moon, réédité par Mississippi Records, est un canon punk. Album du jour Bandcamp 21 juin 2019

Pop australienne chaotique qui utilise le trope générique de l'ennui impassible pour évoquer une sombre dystopie plutôt que le monde habituel des fainéants ensoleillés. Album du jour Bandcamp 6 juillet 2016

Bandcamp Daily votre guide dans le monde de Bandcamp

Joyaux cachés : Chut…Diam !, « Mangez vos fruits locaux »

SXSWatch: Wild Wing sont des punks qui aiment les mèmes autant qu'ils aiment l'histoire

Sorties essentielles : Emo, Psych turc, Hyperpop et plus

James Kirn de Blazon Rite parle de fantasy, de jeux de rôle et plus encore, ainsi que de quelques classiques de Cirith Ungol


Trouvé dans la traduction

L'une des parties les plus discutées de Sofia Coppola Perdu dans la traduction est le moment tendre de la fin entre Charlotte (Scarlett Johansson) et Bob (Bill Murray). Murray a chuchoté quelque chose à l'oreille de Johansson qu'il s'est engagé à ne jamais révéler (ce qui n'a pas empêché les fans de développer leurs propres théories). Le murmure n'était pas la seule chose que Murray a contribué à la scène - selon Coppola, leur baiser n'a jamais été prévu non plus.

Interrogé à ce sujet, Coppola a dit La bête quotidienne, "Je me souviens parfois que [Murray] faisait des choses sur [Johansson], et c'était amusant d'avoir sa réaction."

En 2003, Coppola a dit indieWIRE Murray était « doué pour l'improvisation » et que la compétence servait Perdu dans la traduction Eh bien, la scène des bars à sushis dans laquelle Bob et Charlotte se rencontrent pour la première fois en est un parfait exemple. Coppola a écrit simplement "Il essaie de la faire rire" dans le script, mais tout ce qui sortait de la bouche de Murray était tout à lui.


En tant que personnages de Bill Murray et Scarlett Johansson dans le film Perdu dans la traduction à part pendant la scène de fin du film, Murray murmure quelque chose à l'oreille de l'actrice et ils s'embrassent dans un baiser d'adieu qui ne faisait pas partie du script.

Lorsqu'elle a interrogé la réalisatrice Sofia Coppola sur la scène, elle a partagé: "C'était toujours censé être ce tendre au revoir où ils savaient tous les deux qu'ils s'étaient touchés d'une manière ou d'une autre. Et je me souviens parfois [Murray] faisait toujours des choses sur [Johansson ], et c'était amusant d'avoir sa réaction."


10 plus grand gars sur Guy Kisses dans l'histoire du cinéma

La mise en place Ce qui commence comme une soirée club entre Russell solitaire et Glen en quête d'aventure se transforme en un week-end de passion, d'exposition intense et de discours profond. Opposés aux pôles, fascinés par leur chimie électrique, ils tombent rapidement amoureux - deux petits jours avant le départ de Glen pour les États-Unis. Dans l'une des scènes finales, Russell et Glen partagent leur moment le plus intime. Pour le tuer Le réalisateur Andrew Haigh positionne la caméra derrière une clôture grillagée - le public joue le rôle d'un spectateur. Deux inconnus en public partagent un baiser doux et mémorable. Qu'est-ce qui le rend si génial Russell et Glen ont passé tout le week-end à avoir des relations sexuelles et de ferventes discussions. Mais on ne les voit jamais s'embrasser comme si c'était de la ponctuation. Une ellipse, un point, un point d'exclamation - on ne sait pas. Ce que nous savons, c'est que ce baiser imprègne la finalité. Et il efface tout doute, réticence et égoïsme auto-gardien. Ils embrassent enfin ce qu'ils hésitaient à exprimer : l'amour. C'est le genre de baiser sur lequel le public de tous les horizons peut avoir une réelle compréhension émotionnelle. Cela arrive. c'est entre deux hommes. Vous aimez cet article ? Y en a-t-il à ajouter ? Faites-nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Contenu

Stockhausen a commencé à travailler sur Moment en janvier 1962, avec une représentation prévue pour le mois de mai suivant. Il avait été invité par le baron Francesco Agnello à se retirer pour la période de composition de l'œuvre dans son palais de Siculiana sur la côte sud de la Sicile. Agnello était un ardent défenseur de la musique moderne et dirigeait les Settimane Internazionali di Nuova Musica di Palermo. Le plan était que Stockhausen aille d'abord en Sicile, et Mary Bauermeister suivrait une semaine plus tard, pour travailler sur des peintures pour une exposition prévue à Amsterdam en juin. L'épouse de Stockhausen, Doris, les rejoindrait en mars, laissant leurs enfants à la garde de quelqu'un à Cologne. Le palais était glacial, car il n'était en réalité destiné qu'à une résidence d'été, et pendant trois mois Stockhausen et Bauermeister "ont travaillé comme des fous" sur leurs projets respectifs, se retirant dans une petite pièce facilement chauffée, meublée d'un piano et de deux les tables. [4]

Peu de temps avant que Doris ne se rende à Siculiana, un télégramme est arrivé, disant qu'elle était tombée gravement malade et qu'elle avait besoin d'une intervention chirurgicale. Stockhausen a décidé de retourner en Allemagne pour la soutenir, et ils ont passé un moment tranquille dans la Forêt-Noire, où Doris est allée récupérer. [5]

Une première version de Moment, composé de tous les K des moments, je(m), je(), M(m) et MK(), a été créée le 21 mai 1962 au Westdeutscher Rundfunk de Cologne. Moment je avait déjà été composé, mais n'a pas été inclus dans la performance de Cologne. Un deuxième groupe de moments, comprenant tous les autres M moments et certains des moments, a été composé pour une représentation prévue pour le Settimane Internazionali di Nuova Musica di Palermo de 1963, mais les musiciens se sont rebellés contre la nature non conventionnelle de la musique et la représentation n'a pas eu lieu. Au début de 1964, ces moments ont été révisés. Sept des M moments et le je moment ont été ajoutés pour une tournée en octobre 1965, mais le moments ont été retenus pour des raisons pratiques de performance. [6] [7] [8]

Certains moments ont été retravaillés par la suite, et les longs je(k) moment composé pour une toute nouvelle version, achevée en 1969 mais créée seulement le 8 décembre 1972 à Bonn. Cette version a été enregistrée pour une sortie commerciale et a fait une tournée en Europe. [9]

Stockhausen puise dans diverses sources pour les textes de Moment: [10] [11] [12]

  • Principalement dans le moments, le Cantique des Cantiques, dans la traduction de Martin Luther. Beaucoup de M Moments utilise des extraits plus courts de cette source.
  • Extraits d'une lettre de Mary Bauermeister, principalement en moment je(k), où ils sont utilisés avec des passages du Cantique des Cantiques.
  • Brèves citations de La vie sexuelle des sauvages par Bronislaw Malinowski, un rapport anthropologique des îles Trobriand en Nouvelle-Guinée britannique, trouvé, par exemple, au moment M().
  • Une citation de William Blake : "Celui qui embrasse la joie pendant qu'elle vole/Vit au lever du soleil de l'éternité", trouvée dans l'instant M() et, dans les versions 1972 et 1998, en encart de M() dans M.
  • Noms de contes de fées, par exemple, Raiponce (MK) des noms inventés, par exemple, Kama, Maka, Dodi cris et exclamations entendus par le public lors de représentations d'œuvres antérieures de Stockhausen, par exemple, "bravo", "pfui", "nein, das ist unmöglich", "da capo", "stop it !", "furchtlos weiter", "sortez", "bald?", "so?", "schon?", "jetzt?", "ja!", "nein", "awful!", "doch!" , "immer", "wann?", "warum?", "wie?", "wo?", "sure?", "wozu?".
  • Mots onomatopés inventés et textes phonétiques écrits par Stockhausen lui-même.

Le principal problème de composition était de faire la médiation entre tous ces fragments de texte, afin d'éviter l'effet d'un simple collage. [12]

Moment cherche à utiliser le plus grand nombre possible de phénomènes vocaux - pas seulement le chant conventionnel mais aussi les fonctions de communication du langage parlé et chuchoté, des pleurs et du rire, produisant un « mode d'expression infiniment riche … [qui] touche profondément notre sensibilité émotive ». [13] Les syllabes isolées et même les phonèmes ou segments linguistiques uniques, y compris les voyelles, les consonnes continues et les clics de langue, sont utilisés « dans une gamme allant de l'expiration non-voix en passant par l'aspiration, le chuchotement, le gloussement, le murmure, la parole, le cri, le cri et le rire, à chant" afin de "permettre la composition des transitions timbrales et des relations entre sons parlés et instrumentaux". [14]

En plus de chanter, les membres de la chorale tapent dans leurs mains, claquent des doigts, tapent des pieds et battent des pieds et frappent leurs cuisses. Ils jouent également de petits instruments "auxiliaires": le choeur I a des tubes en carton de différentes longueurs avec des couvercles collés, joués comme des tambours à l'aide de maillets légers le choeur II utilise douze paires de claves—tous avec des hauteurs différentes le choeur III secoue des boîtes à savon en plastique et une boisson réfrigérée bidons remplis de chevrotine, qui sonnent comme des maracas avec des hauteurs différentes, selon le nombre de plombs et la taille des bidons en plastique ou des boîtes choir IV utilise douze paires de clés à écrous Volkswagen (qui disparaissaient pendant les répétitions, car la plupart des choristes conduisaient des Volkswagen). Le but de ces instruments était de créer des liens médiateurs entre les percussions et les timbres vocaux. Le fait que les choristes jouent simultanément avec chaque syllabe qu'ils chantent ou parlent automatiquement et résout facilement le problème de la coordination rythmique. [15] Cependant, Stockhausen a rapporté que la chorale WDR, qui a chanté pour la première, s'est d'abord opposée à ces pratiques [16] et, « parce que de tels moyens de production de sons et de bruits peuvent avoir un effet comique, ... un article de journal a parlé à propos d'un « spectacle de cabaret » et a tout ridiculisé ». [14]

Moment illustre ce que Stockhausen appelle la forme du moment, dans laquelle l'attention de l'auditeur est sur le « maintenant », sur « l'éternité qui ne commence pas à la fin des temps mais est accessible à chaque instant ». [17] En même temps, il constitue une « forme polyvalente », dans la mesure où ses 30 sections (également appelées « moments ») peuvent être disposées dans de nombreuses séquences différentes.

Il existe trois grands groupes de moments, désignés par des lettres : huit M, Sept K, et onze des moments. Les lettres représentent Mélodie (mélodie), Klang (son ou accord), et Dauer (durée), et ont également une signification autobiographique, avec K pour « Karlheinz » et les deux autres lettres pour les première et deuxième épouses de Stockhausen, « Doris » et « Mary ». [18]

Les M le groupe met l'accent

    /hétérophonie
  • rythmes "aléatoires"
  • hauteurs et bruits mélangés
  • partition principalement pour cuivres et soprano solo
  • un niveau dynamique moyen moyen

Les K moments concentrés sur

  • textures verticales et homophoniques
  • rythmes périodiques
  • une prédominance de bruits
  • une partition principalement pour les voix d'hommes et les percussions
  • une dynamique généralement forte
  • un rythme de caractère "diagonal" ou polyphonique
  • emplacements mais peu de bruit
  • notation principalement pour les orgues électriques et les voix de femmes
  • une dynamique douce moyenne.

Les K groupe se tient toujours au centre, avec soit le instants précédents et le M instants suivants (comme dans les versions de 1972 et 1998) ou l'inverse. Chaque groupe de moments comprend un type "pur", désigné par la lettre simple, et un certain nombre de types "mixtes" contenant des "influences" des autres types, désignés par plusieurs lettres. Ceux-ci se produisent à quatre niveaux hiérarchiques, le premier étant le niveau des trois moments purs. Au deuxième niveau, seul un léger degré d'influence d'un autre type se produit (environ 30%), et est indiqué par des lettres minuscules entre crochets, par exemple, M(k) et M() dans le M grouper. [19] Au troisième niveau, il y a un équilibre presque égal entre deux types, et les lettres sont des majuscules, comme MK et MARYLAND dans le M groupe chacun d'eux est associé à un moment voisin qui ajoute une plus légère influence du troisième type, par exemple, MK() et MARYLAND(k). Le quatrième niveau ne se trouve que dans le groupe et comprend DKM, le seul moment où les trois types sont équilibrés, ainsi que trois moments partiellement « auto-réflexifs », (m), NSP(), et NSP(k). Les M groupe ajoute également un moment entièrement autoréflexif, mais au troisième niveau : moment M(m). Une durée de base est attribuée à chaque instant en fonction de son niveau. Le pur M, K, et les moments durent chacun deux minutes, les moments de deuxième niveau durent chacun une minute, ceux de troisième et quatrième niveaux de trente et quinze secondes, respectivement. [20]

Cependant, dans de nombreux cas, ces durées de base sont prolongées dans la performance réelle, en partie à cause du matériel inséré, et en partie parce que de nombreux moments peuvent ou doivent être répétés. Parfois, la répétition d'un instant entraîne un changement considérable de vitesse. Par exemple, NSP() a une durée de base de quinze secondes, mais lors de la répétition est effectuée quatre fois plus lentement. Par conséquent, sa durée réelle est cinq fois plus longue, à une minute et un quart. [21]

À l'exception de M(m), chaque moment à un niveau hiérarchique inférieur est rattaché à une paire de moments au niveau supérieur suivant, et les membres de cette paire supérieure peuvent être échangés, afin de préparer une version pour une performance particulière. [10] En plus de cette condition mobile des moments, les éléments internes ("moments partiels") de six des huit M des moments (M(k), M(), MARYLAND, MK, MARYLAND(k), et la centrale M moment lui-même) sont également réorganisables. [22]

A ces trois grands groupes de moments s'ajoutent quatre je moments ("informels", ou "indéterminés"), qui servent à encadrer et à séparer les trois sections principales :

je() se trouve toujours entre le M et K groupes, je(k) toujours entre le K et groupes. … Les je(m) le moment est indépendant et peut se situer au début, ou avant ou après je(k) selon sa position il sera lu soit en avant soit en arrière. Moment je se trouve toujours à la fin. [23]

Les je les moments sont les moments les plus longs de l'œuvre, et servent à neutraliser les autres. [24] Comme prévu initialement, je (le dernier moment de « prier ») devait durer huit minutes, et je(k), je(), et je(m) quatre minutes chacun. Cela aurait signifié que leur durée combinée de vingt minutes aurait été égale à celle des vingt-six autres moments combinés. Cependant, dans l'élaboration de la composition, les durées de je et je(m) ont été augmentés à environ dix et cinq minutes, respectivement, et je(k) a été encore plus considérablement étendu, à plus de vingt minutes, tant que tous les autres je moments réunis. [21]

Une fois l'ordre des moments déterminé, des "insertions" sont faites à partir de certains moments dans l'instant immédiatement précédent ou suivant, selon un ensemble complexe de règles. Ces inserts peuvent revêtir certaines des caractéristiques du moment hôte. Dans le groupe, par exemple, la plupart des inserts doivent être transposés pour correspondre au ton central du moment hôte.

Moment fait sensation lors de la première représentation (partielle) à Cologne le 21 mai 1962, en partie parce que le moment utilisé pour commencer cette version, le soi-disant « moment d'applaudissements » I(m), commence par des applaudissements dans les choeurs. Cela a été vu par certains comme une moquerie du public, mais par d'autres comme un moyen d'intensifier le lien entre le public et les interprètes. [25] [26] [12] ) Outre l'ouverture je(m) moment, cette première version ne comprenait que deux des M et tous les K moments, séparés par le I(d) "moment d'organe".

Cette version fut également entendue lors de la première représentation américaine, au Kleinhans Music Hall de Buffalo, New York, le 1er mars 1964. [27] Au Festival de Donaueschingen en octobre 1965, une version élargie fut donnée, qui ajouta les M moments et le je(je) moment de "prier", qui vise à conclure toutes les versions. Cette version, avec des ajouts composés à l'été 1963 et au début de 1964, a été perçue comme plus de bonne humeur et moins conflictuelle que la première version. [28] Un enregistrement de cette version a été publié sur les labels Wergo et Nonesuch. Achèvement de la moments n'a été accompli qu'en 1969, et la première représentation complète a eu lieu à Bonn le 8 décembre 1972, dans une version commençant par la nouvelle composition, d'une durée de 25 minutes je(k) moment, qui est très différent des moments précédemment composés et que certains critiques de l'époque considéraient comme disproportionnés et hors de caractère avec le reste. [29] [30] [31] Rudolph Frisius considère simplement le début du moment "d'applaudissements" original comme étant caractéristique de la musique "informelle" dans l'esprit du début des années soixante, alors que le nouveau début de la version de 1972 est tourné vers l'avenir, dans sa gestes rituels évocateurs, aux œuvres de Stockhausen des années soixante-dix. [32] Bien qu'il ait semblé à certains à l'époque que la « longue et exaltante section dramatique » de je(k) « ne pourrait jamais être qu'une ouverture », [33] la version préparée sous la direction du compositeur en 1998, commence par l'original je(m) moment « applaudissements », et je(k) ouvre la deuxième partie, après l'entracte. [34]


Notre cœur saute un battement juste en regardant ces grands moments de l'histoire de Jamko

ALERTE SPOILER : Nous adorons voir Eddie Janko et Jamie Reagan ensemble !

D'accord, il y a quelques autres spoilers dans ce guide d'épisodes sur les "relations"de Jamko"de leur première rencontre mignonne à leur(s) premier(s) bisous à leur grande décision à la fin de Sang bleu Saison 8. Nous ne gâcherons pas chaque intrigue, bien sûr, mais nous vous guiderons vers certains des grands moments que vous ne voudrez pas manquer et que vous voudrez revoir! Ces épisodes vous assureront que vous êtes tous au courant, et tous sont disponibles en streaming sur CBS All Access.

"Règles non écrites" (Episode 1, Saison 4)
Quand Jamie a rencontré Eddie ! C'est vrai, juste une semaine hors de l'académie Edit "Eddie" Janko était prêt à s'associer avec l'un des meilleurs NYPD. Lorsqu'ils se présentent pour la première fois dans les premiers instants de la saison 4, Jamie apprend à prononcer son nom et mdashand qu'elle n'hésitera pas à monter sur le siège du conducteur.

Toujours dans l'épisode, lorsqu'un vol à main armée se termine par la mort d'un policier, Frank confie au NYPD la mission de traduire le suspect en justice. Cependant, les tensions sont vives dans la famille Reagan lorsqu'Erin abandonne les charges et libère le suspect en raison du manque de preuves.

"Protéger et servir" (Episode 3, Saison 4)
Quelques instants après avoir appris un peu sur la vie amoureuse d'Eddie, Jamie désobéit aux ordres de son lieutenant et réconforte une jeune victime d'un accident. Alors qu'il se retrouve suspendu, il a au moins un peu de temps libre pour prendre un verre avec son partenaire (il s'avère que cette perspective de rendez-vous ne se passe pas si bien).

Également dans l'épisode, Danny devient le principal négociateur en otage lorsqu'un suspect qui est un informateur principal dans une importante affaire de drogue tient Erin sous la menace d'une arme à l'intérieur de la salle d'audience.

"Perdu et Trouvé" (Episode 5, Saison 4)
Jamie et Eddie vont bien ensemble en couple, même si c'est sous couverture ! Elle lui trouve même un petit surnom mignon alors qu'elle est entourée d'alliances. Peut-être un avant-goût de ce qui vous attend ?

Également dans l'épisode, lorsque Danny et Baez soupçonnent qu'une petite fille pourrait être victime d'un enlèvement, la mère de la fille le nie, mais son histoire ne colle pas. Pendant ce temps, Frank rend visite à un prêtre, un conseiller du NYPD, qui a été arrêté pour conduite en état d'ivresse.

Oh, et ils devront en parler après avoir dégrisé le matin.

Également dans l'épisode, Danny et Baez enquêtent sur le meurtre d'un professeur d'université respecté qui était impliqué dans un programme de bourses douteux. Pendant ce temps, Danny découvre que son père ne lui a pas dit que le procureur de district enquête sur Danny pour violations éthiques et procédurales.

"Partenaires" (Episode 1, Saison 5)
C'est le premier anniversaire de Jamko en tant que partenaire, ce qui signifie qu'elle n'est plus en probation et qu'il est temps de célébrer. Mais lorsque les émotions de Jamie deviennent fortes en essayant de défendre Eddie, d'autres membres de la force commencent à remettre en question ses véritables sentiments.

Également dans cet épisode, alors que Danny et Baez escortent des drogues confisquées vers un endroit éloigné pour incinération, leur convoi est attaqué et Baez est grièvement blessé, laissant Danny traquer le cartel de la drogue responsable. Pendant ce temps, Frank doit naviguer prudemment dans les eaux personnelles et politiques lorsque les actions d'un lieutenant exemplaire provoquent la controverse pour le NYPD, lors de la première de la cinquième saison.

"Force excessive" (Episode 4, Saison 5)
Voyons-nous ces sentiments venir dans l'autre sens maintenant? Jamie sympathise avec un beau médecin après avoir amené un sans-abri à l'hôpital, et Eddie ne peut pas cacher sa jalousie.

Également dans l'épisode, lorsque Danny est accusé d'avoir utilisé une force excessive, Frank doit décider s'il doit défendre son fils ou la réputation de sa police.

"Rush To Judgment" (Episode 6, Saison 6)
Jamie est placé en affectation restreinte après un incident lors d'une manifestation de rue. Eddie le soutiendra-t-il ou le vendra-t-elle ?

"Affaires personnelles" (Episode 8, Saison 7)
Eddie devient jaloux lorsque Jamie laisse une jeune femme s'écraser dans son appartement. Mais de vrais sentiments vont être révélés quand ils seront tous les deux prêts à jouer cartes sur table. Pourront-ils s'embrasser et se maquiller ? Vous connaissez déjà la réponse !

Également dans l'épisode, après qu'Emily Harrison (Danielle Savre) ait dit à Danny et Baez qu'elle craignait que son ex-petit ami abusif répète son comportement avec sa nouvelle petite amie, Emily devient le principal suspect lorsqu'il est assassiné. En outre, Frank doit décider comment discipliner un sergent après avoir omis d'intervenir lors d'un vol à main armée alors qu'il n'était pas en service.

"Confessions" (Episode 9, Saison 7)
Jamie et Eddie assistent à un mariage ensemble et sont-ils amis ? Disons simplement que Jamie semble un peu jaloux et que ses actions mènent à une nuit au cachot du comté ! Mais tout pourrait bien finir, surtout avec une danse réconfortante qu'ils nous réservent.

Également dans l'épisode, Frank se retrouve avec un minimum d'informations pour retrouver un garçon disparu lorsqu'un prêtre en conflit qui pourrait aider à ne pas briser le sceau de la confession, et Danny et Baez enquêtent sur la mort d'un éminent mondaine de New York avec une vie secrète. .

"A Deep Blue Goodbye" (Episode 18, Saison 7)
Dans l'un des épisodes les plus drôles de la série, Jamie et Eddie se lancent dans une guerre de farces avec une autre paire de partenaires !

Également dans l'épisode, le 150e de la série, Danny enquête sur les circonstances d'un ancien officier de la police de New York qui a disparu le lendemain du jour où elle lui a révélé qu'elle avait prévu de faire amende honorable à la femme qu'elle et son partenaire avaient condamnée à tort il y a des années. Et Frank fait face à un dilemme lorsqu'un de ses pairs, le chef Taylor Daniels (Isaiah Washington), refuse de prendre sa retraite, même s'il a atteint la limite d'âge obligatoire.

"Cutting Loss" (Episode 1, Saison 8)
Jamie et Eddie sont de retour dans l'action et mdashand repart sous couverture en couple. C'est un look auquel on pourrait s'habituer.

Également dans l'épisode, Frank se heurte au nouveau maire, Margaret Dutton (Lorraine Bracco), concernant la marche à suivre après la mort d'un civil par un policier en congé, lors de la première de la huitième saison.

"Heavy is the Head" (Episode 10, Saison 8)
Erin est en conflit lorsque Jamie et Eddie lui demandent d'aider à abandonner de vieilles accusations contre un bon samaritain, Parker Mack (Spencer House), qui vient de sauver courageusement une femme d'une prise d'otages locale.

Également dans l'épisode, Danny et Baez travaillent sur une affaire impliquant des voleurs de voitures et découvrent que le chef est Victor Lugo (Nick Cordero), un gangster avec lequel ils ont déjà eu affaire, et Baker reçoit une offre d'emploi.

"The Brave" (Episode 12, Saison 8)
Jamie et Eddie plaisantent comme un couple mignon tout au long de cet épisode et tout en parlant de la vie amoureuse d'Eddie ! Les choses s'échauffent également d'une manière différente lorsqu'elles se retrouvent au milieu d'une impasse entre un lieutenant de police et un homme handicapé du développement se faisant passer pour un officier.

Également dans l'épisode, après qu'Anthony a été abattu alors qu'il interrogeait un témoin pour un procès pour meurtre à venir, Erin enrôle l'ennemi juré d'Anthony, Danny, pour découvrir qui était responsable. Et Nicky se prépare à passer l'examen de police.

"Amitié, amour et loyauté" (Episode 18, Saison 8)
Eddie est abattu pendant son service et Jamie arrive en courant, littéralement. Lorsque Frank rend visite à Eddie à l'hôpital, elle décline son offre de prendre une autre affectation. Mais on la voit aussi avec Barry&mdashand he's no Jamie.

Également dans l'épisode, après qu'une femme a exprimé son indignation concernant l'incapacité du NYPD à trouver le meurtrier de son fils, Danny réexamine l'affaire, bouleversant le détective d'origine, Erin, et Anthony, qui n'ont pas poursuivi l'affaire en raison du manque de preuves. Pendant ce temps, Erin et son ex-mari, Jack (Peter Hermann), s'affrontent devant le tribunal, et Frank affronte des forces de police en colère lorsque le maire Dutton (Lorraine Bracco) ne parvient pas à les défendre lors d'une conférence de presse.

"Gestion des risques" (Episode 19, Saison 8)
Jamie et Eddie sont du mauvais côté d'une enquête après s'être engagés dans une poursuite en voiture. Bien qu'il ne s'agisse pas de l'épisode le plus romantique, c'est celui qui les mettra à l'épreuve comme nous ne l'avons jamais vu, car leurs deux badges sont en jeu.

Also in the episode, Danny and Baez race to find a missing girl who will die within 72 hours without her heart medication. Meanwhile, Frank, Garrett, and Gormley investigate the rise in the settlement of lawsuits against cops, and Sean wins an essay contest and receives a medal from former New York City Mayor David Dinkins.

"The Devil You Know" (Episode 21, Season 8)
After Jamie and Eddie try reunite a kidnapped newborn baby with its family, they have some words about what's really going on with Barry.

Also in the episode, Frank goes head-to-head with a data-tracking company when they refuse to unlock the phone of a terrorist that may hold information regarding upcoming targets. Also, when Erin obtains information about an impending murder from a shady source, she gets Danny and Baez involved, despite the questionable agenda of the informant.

"My Aim is True" (Episode 22, Season 8)
On the heels of a terrifying, life-threatening situation, Jamie realizes just how much Eddie means to him. THE BIG SPOILER: Pull up a chair&mdashat the Reagan family dinner table! Welcome to the family, Eddie.

Also in the episode, when a series of drive-by murders occur after six wrongly convicted men are released from prison, Danny and Baez wonder if they were orchestrated by the men as an act of revenge, and Frank combats the guilt he feels about these innocent men unfairly serving nine years in prison.


3. Chiron and Kevin, Moonlight

The plot of Moonlight pivots on Kevin (Jharrel Jerome) and Chiron’s (Ashton Sanders) single kiss on the beach. Like many great movie kisses, the buildup to their intimacy is almost as important as the act itself. Both boys begin the conversation posturing in their expected roles as young black men and slowly yield to each other in a silent acknowledgement of their desire. Kevin stares Chiron down, confident in what he wants, while Chiron only sheds his guilt after realizing Kevin wants him, too. This kiss is awkward, beautiful, and momentous. No wonder Chiron spends his adult life fixated on it. —Alexis Nedd, Senior Entertainment Reporter


7 Cheers – Sam and Diane

It was explosive. There was so much tension of all kinds between these two that it was a heated fight that led to them finally wrapping in one another’s arms and swapping spit.

It went down as one of the most memorable scenes in the series’ long run that viewers couldn’t help but be disappointed that the pair didn’t end up together in the end. But alas, even though they were two different people who weren’t meant to be, that first kiss definitely was.


Voir la vidéo: SI TU AIMES LE TENNIS NE REGARDE PAS CETTE VIDÉO. REGARDEZ CE QUI SEST PASSÉ!! Jericho (Mai 2022).