Podcasts sur l'histoire

USS Miami CL-89 - Histoire

USS Miami CL-89 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

USS Miami CL-89

Miami II (CL-89: dp. 10 000; 1. 610'1"; b. 66'4"; dr 20'; s. 33 k.; cpl. 992; a. 12 6", 12 5" , 2S 40mm., 10 20mm., cl. Cleveland )

Le deuxième Miami (CL-89) a été posé le 2 août 1941 par Cramp Shipbuilding Co., Philadelphie, Pennsylvanie, lancé le 8 décembre 1942 ; parrainé par Mme C. H. Reeder, épouse du maire de Miami, Floride, et commandé le 28 décembre 1943, sous le commandement du capitaine John G. Crawford.

Après un shakedown dans les Caraïbes et un entraînement le long de la côte atlantique, le nouveau croiseur léger, accompagné de Vincennes (CL-64) et Houston. (CL-81), quitta Boston le 16 avril 1944 pour le Pacifique, via le canal de Panama et San Diego, atteignant Pearl Harbor le 6 mai. Miami a rejoint la Fast Carrier Task Force pour des frappes aériennes en juin contre Saipan, Tinian, Rota, Guam, Pagan et les îles Bonin à l'appui de la campagne des Mariannes.

En juillet, Miami a opéré à l'ouest des Mariannes avec les porte-avions alors qu'ils offraient un soutien aérien rapproché aux forces terrestres luttant pour prendre les îles. Au début du mois d'août, il a soutenu des raids sur Iwo Jima et Haha Jima dans les Bonins avant de se rendre à Eniwetok pour son entretien. Ses transporteurs ont frappé Peleliu et Angaur dans le Palaus, le 7 septembre et ont bombardé des cibles aux Philippines du 12 au 15. Au cours de ces frappes, ses avions de reconnaissance ont sauvé à quatre reprises des pilotes américains abattus dans les eaux ennemies. Le croiseur a continué à soutenir les frappes contre le Palaus et les Philippines jusqu'à son retour à Saipan le 29 pour se ravitailler.

Miami a quitté Ulithi pour des frappes sur Okinawa du 10 au 14 octobre. Alors que son groupe opérationnel était sous attaque aérienne dans la nuit du 12 au 13 octobre, les canons de Miami ont abattu leur premier avion ennemi et aidé à en éclabousser un autre. Les avions de ses porte-avions ont atteint des cibles à Luzon le 18 octobre.

Le rythme de la guerre du Pacifique augmentait maintenant rapidement. Le 20, la 7e flotte débarqua le général MacArthur sur les rives de Leyte, remplissant son engagement envers les Philippines : « Je reviendrai. Conscient de l'importance stratégique décisive de l'archipel des Philippines, le Japon rassembla toutes ses forces pour une contre-offensive majeure afin de repousser l'invasion. Sa marine encore formidable a convergé vers le golfe de Leyte dans trois directions : une force du nord a navigué au-dessus de Luzon pour attirer la 3e flotte au nord et hors de l'action, une force du centre a débouché par San Bernadino et a suivi la côte de Samar vers Leyte et une force du sud a émergé travers le détroit de Surigao pour piéger et détruire les navires amphibies dans le golfe.

La marine américaine a paré ces poussées dans quatre actions historiques collectivement connues sous le nom de bataille du golfe de Leyte. Opérant avec l'arrière-amiral Gerald F. Bogan's Carrier Task Group, les porte-avions protégés de Miami Intrepid (CV11), Hancock (CV-19) et Bunker Hill (CV-17) et les porte-avions légers Cabot (CVL-28) et Independence (CVL22 ) pendant la lutte titanesque. Les avions des flattops ont localisé et fortement attaqué la force centrale japonaise dans la mer de Sibuyan le 24 octobre, coulant le super cuirassé japonais Mushashi et endommageant tellement le croiseur lourd Myoko qu'il l'obligea à se retirer de l'action. L'ensemble de la force centrale japonaise a fait demi-tour pour se regrouper, ce qui a conduit l'amiral Halsey à conclure qu'ils se retiraient pour de bon.

Lorsque la nouvelle de la force du nord au large de Luzon est arrivée cet après-midi-là, Halsey a ordonné aux porte-avions de se précipiter vers le nord pour attaquer. Miami les a accompagnés à vitesse de flanc alors que les flattops ont coulé quatre porte-avions japonais et plusieurs navires de soutien. Lorsque Halsey a appris que la force du centre avait de nouveau inversé le cours et avait traversé le détroit de San Bernadino pour menacer les navires amphibies américains au large de la tête de pont de Leyte, il a ordonné au groupe de Bogan de se sauver. Cependant, les Goliath japonais de la force du centre ont été arrêtés. et refoulé par une poignée de Davids américains, trois destroyers, quatre DE et six porte-avions d'escorte. Néanmoins, Miami et ses consorts ont réussi à attraper le destroyer japonais Nowaki à l'entrée du détroit de San Bernadino. Avec les canons des autres croiseurs et destroyers, les six pouces du Miami l'ont coulé.

Après avoir participé à des frappes de porte-avions sur les Philippines en novembre, Miami a rencontré un typhon alors qu'il opérait à l'est de Luzon le 18 décembre. Au cours de la matinée, l'un des avions du navire a été emporté et dans l'après-midi, sa coque a été endommagée par le flambage. Alors que la tempête s'apaisait le lendemain, elle cherchait des survivants des navires endommagés et perdus.

En janvier 1946, le navire effectua des frappes aériennes sur Formosa, Luzon, l'Indochine française, la côte sud de la Chine à Hainan et Hong Kong. Elle a transité par le canal Balinttang, dans le détroit de Luzon, le 20 janvier 1945, et le lendemain, alors qu'elle était engagée dans une frappe aérienne contre Formose, Miami a aperçu un avion ennemi de type « Zeke » au-dessus de la formation et l'a abattu. Le 1er février, le navire a navigué près du Japon pour des frappes aériennes contre des cibles dans la région de Tokyo. À la mi-mars, Miami commença à opérer à l'est d'Okinava et continua dans cette région, rencontrant de fréquentes oppositions aériennes ennemies, jusqu'à la fin avril.

Quittant Ulithi le 10 mai 1945, touchant Pearl Harbor le 17, le Miami se rendit aux États-Unis pour révision, arrivant à San Francisco le 24 mai où il resta jusqu'à la fin des hostilités, retournant à Pearl Harbor le 2 août. En septembre et octobre Miami ; a opéré dans les Ryukus en acceptant la reddition des petites îles au nord d'Okinawa. Après une brève visite à Yokosuka. Japon, . Elle a fumé au Carolines et est arrivée à Truk le 11 novembre pour conduire une enquête de dommages de bombardement à la base navale célèbre là.

Commandé chez lui le 23 novembre, Miami est arrivé à Long Beach le 10 décembre. Elle a opéré sur les réservistes navals de formation de côte de Californie jusqu'à la désaffectation le 30 juin 1947 et en entrant dans la Flotte de Réserve Pacifique. Le nom de Miami a été rayé de la liste Nay le 1er septembre 1961 et sa carcasse a été vendue pour mise au rebut à Nicholia Joffe Corp., Beverly Hills, Californie, le 20 juillet 1962.

Miami a reçu six étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale


USS Miami CL-89 - Histoire

L'USS Miami , un croiseur léger de classe Cleveland de 10 000 tonnes construit à Philadelphie, en Pennsylvanie, a été mis en service fin décembre 1943. Il a effectué une croisière d'essai le long de la côte Est et dans les Caraïbes puis, en avril 1944, s'est rendu dans le Pacifique pour commencer ses opérations. contre le Japon. Le nouveau croiseur a d'abord vu le combat en tant qu'escorte de porte-avions lors de l'invasion de Saipan et de la bataille de la mer des Philippines en juin, et a continué dans ce rôle tout l'été, alors que les débarquements étaient effectués sur Tinian, Guam et dans le Palaus, et d'autres îles tenues par l'ennemi ont été attaquées. En octobre 1944, Miami faisait partie des forces opérationnelles de porte-avions rapides qui ont frappé les bases japonaises d'Okinawa, de Formose et des Philippines et ont participé à la bataille du golfe de Leyte. Le 26 octobre, à la fin de cette dernière action, elle a utilisé ses canons de six pouces pour aider à couler le destroyer Nowaki.

Pour le reste de 1944 et en 1945, Miami a accompagné les porte-avions alors qu'ils attaquaient des cibles aux Philippines, sur le continent asiatique, à Formose et, pour la première fois depuis 1942, dans les îles japonaises. Il a été endommagé lors du grand typhon rencontré par la Troisième Flotte à la mi-décembre 1944, mais a pu rester en action. De fin mars à avril 1945, il participa à la longue campagne pour s'emparer et tenir Okinawa, aidant à repousser les attaques presque constantes des avions-suicides ennemis. Le Miami a été révisé aux États-Unis en mai-août et est revenu dans le Pacifique occidental peu après que le Japon ait accepté de se rendre. Après avoir soutenu les activités initiales d'après-guerre pendant les mois suivants, il retraversa le Pacifique jusqu'à la côte ouest, où il arriva en décembre 1945. Il participa à l'entraînement de la Réserve navale au cours de l'année suivante et, lors de son déclassement fin juin. 1947, est entré dans la flotte de réserve du Pacifique. L'USS Miami passa les quatorze années suivantes dans les "boules à mites". Il a été radié du registre des navires de la marine en septembre 1961 et vendu pour démolition en juillet 1962.

Cette page présente toutes les vues que nous avons concernant l'USS Miami (CL-89).

Si vous souhaitez des reproductions à plus haute résolution que les images numériques présentées ici, consultez : "Comment obtenir des reproductions photographiques."

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

Photographie prise vers le début de 1944, montrant le navire peint en camouflage Mesure 32, Dessin 1d.
Cette image a été retouchée à des fins de diffusion publique de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, notez que tandis que la censure a retiré tout le directeur du canon de la batterie principale avant, le directeur arrière et son antenne radar restent complètement visibles. Les antennes radar au sommet des directeurs des canons de la batterie secondaire et des mâts ont également été retirées, et le numéro de coque du navire, près de sa proue, a été encerclé.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 65 Ko 740 x 500 pixels

En cours en mer, vers début 1944.
Le navire est peint en camouflage Mesure 32, Design 1d.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 109 Ko 740 x 580 pixels

Remarque : cette image est quelque peu défigurée par une tache d'eau en bas à droite.

Naviguant dans une mer agitée lors de sa croisière d'essais, le 17 février 1944.
Photographié à partir de l'USS Quincy (CA-71).

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 81 Ko 590 x 765 pixels

À Trinidad, Antilles britanniques, avec son équipage dans ses quartiers sur le pont, le 19 février 1944.
Notez son camouflage Mesure 32, Design 1d, considérablement usé vers l'avant par l'action des vagues.
Miami était alors en croisière shakedown.
Photographié à partir de l'USS Quincy (CA-71).

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 93 Ko 740 x 600 pixels

Remarque : le côté gauche de cette image est quelque peu défiguré par le fond perdu de la légende polycopié.

En mer, 27 avril 1944.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 77 Ko 740 x 510 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Se prépare à partir pour l'invasion d'Okinawa, mars 1945. Probablement pris à l'atoll d'Ulithi.
Photographié à partir de l'USS West Virginia (BB-48).

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 70 Ko 495 x 765 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Dans un mouillage de l'océan Pacifique, peu après la fin de la guerre avec le Japon, vers septembre-octobre 1945.
Photographié à partir de l'USS Antietam (CV-36).

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 67 Ko 740 x 610 pixels

Remarque : Le centre supérieur de cette image est quelque peu défiguré par le fond perdu de la légende polycopié.

En feu après avoir été touché par une attaque "Kamikaze" au large de Formose, le 21 janvier 1945.
Photographié à partir de l'USS Miami (CL-89). Un hydravion Vought OS2U "Kingfisher" est sur la catapulte tribord du croiseur, au premier plan.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 86 Ko 740 x 610 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Membres d'équipage hissés dans l'une des paravanes du navire, lors d'opérations dans l'océan Pacifique, le 26 mars 1945.
Photographié par R.J. Guttosch.
Notez les couteaux à gaine portés par certains de ces marins.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 82 Ko 740 x 605 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Un avion japonais ("Zeke") sur le point de s'écraser dans la mer à la suite de tirs antiaériens lourds, lors d'une attaque aérienne contre le groupe opérationnel 58.1 au large d'Okinawa, le 14 avril 1945.
Photographié à partir de l'USS Miami (CL-89), dont les canons 5"/38 et 40 mm tirent au premier plan.
Deux autres navires, presque cachés par la fumée des tirs, sont au loin.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 98 Ko 740 x 635 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Lancement, à la Cramp Shipbuilding Company, Philadelphie, Pennsylvanie, le 8 décembre 1942.
Notez les ancres et les chaînes suspendues près de la proue du navire, à utiliser pour l'arrêter une fois qu'il était à flot.


La marine lutte pour arrêter le vol chinois de secrets militaires

Publié le 29 avril 2020 15:45:15

Les entrepreneurs et sous-traitants de la défense de l'US Navy auraient subi plus d'une poignée de violations de sécurité déconcertantes de la part de pirates informatiques chinois au cours de la dernière année et demie.

"Les attaques sur nos réseaux ne sont pas nouvelles, mais les tentatives de vol d'informations critiques sont de plus en plus graves et sophistiquées", a déclaré le secrétaire à la Marine Richard Spencer dans une note interne en octobre 2018, le Wall Street Journal, qui a examiné le mémo, rapporté le 14 décembre 2018.

"Nous devons agir de manière décisive pour bien comprendre à la fois la nature de ces attaques et la manière d'éviter de nouvelles pertes d'informations militaires vitales", a-t-il ajouté.

Bien que le secrétaire n'ait pas mentionné spécifiquement la Chine, les preuves indiquent que Pékin est responsable de ce qui est considéré comme une cyber-campagne débilitante contre les États-Unis.

Secrétaire de la Marine Richard Spencer.

En 2018, des pirates informatiques du gouvernement chinois ont volé des données importantes sur les programmes de guerre sous-marine de l'US Navy à un entrepreneur non identifié. Parmi les informations volées figuraient des plans pour un nouveau missile anti-navire supersonique, a rapporté le Washington Post, citant des responsables américains, en juin 2018.

La Chine s'est efforcée de renforcer ses capacités de combat naval, et il est prouvé qu'elle s'appuie sur une technologie volée pour le faire.

Et ce n'est pas seulement l'US Navy. L'amiral Philip Davidson, chef du Commandement indo-pacifique des États-Unis, a déclaré au Comité sénatorial des forces armées en avril 2018 que Pékin "vole la technologie dans à peu près tous les domaines et essaie de l'utiliser à son avantage".

On pense que la Chine est à l'origine de plusieurs violations de la cybersécurité qui ont facilité le vol de quantités importantes de données sur le F-22 et le F-35, entre autres avions. Ces informations sont soupçonnées d'avoir joué un rôle dans le développement des nouveaux chasseurs furtifs chinois de cinquième génération.

Pékin nie se livrer à une quelconque forme de cyberespionnage.

Un haut responsable du renseignement américain a averti le 11 décembre 2018 que la cyberactivité chinoise aux États-Unis était clairement à la hausse, et il existe des preuves que la Chine cible des infrastructures critiques pour jeter les bases d'attaques perturbatrices, a rapporté Reuters.

Le responsable de la National Security Agency, Rob Joyce, ancien cyber-conseiller de la Maison Blanche pour le président Donald Trump.

Et des responsables américains affirment que les pirates de l'État chinois sont responsables d'une violation de données chez Marriott qui a touché 500 millions de clients, selon des rapports récents. L'administration Trump a critiqué à plusieurs reprises Pékin pour le vol présumé de propriété intellectuelle américaine d'une valeur de plusieurs centaines de milliards de dollars par an, l'un des nombreux points d'achoppement de la querelle commerciale en cours.

La violation des réseaux de sous-traitants américains de la défense est particulièrement problématique alors que la Chine modernise sa force, construisant une armée capable de défier les États-Unis.

"Il est extrêmement difficile pour le ministère de la Défense de sécuriser ses propres systèmes", a déclaré au Journal Tom Bossert, l'ancien conseiller à la sécurité intérieure de l'administration Trump. « C'est une question de confiance et d'espoir de sécuriser les systèmes de leurs entrepreneurs et sous-traitants. »

Les entrepreneurs et les sous-traitants de l'ensemble de l'armée ne disposent pas des capacités de cybersécurité souhaitées et subissent régulièrement de graves violations, a déclaré un responsable du renseignement.

Les pirates chinois les plus actifs seraient un groupe connu sous le nom de Temp.Periscope ou Leviathan, qui se concentre sur les intérêts maritimes mais frappe également d'autres cibles.

Un responsable de la défense a déclaré au Journal que la Chine visait le « ventre faible des Américains », qualifiant les atteintes à la cybersécurité de « moyen asymétrique d'engager les États-Unis sans jamais avoir à tirer une balle ».

Cet article a été initialement publié sur Business Insider. Suivez @BusinessInsider sur Twitter.

Plus de liens que nous aimons

CULTURE PUISSANTE

La marine dit au revoir au sous-marin nucléaire USS Miami, endommagé par un incendie criminel

KITTERY, Maine – La Marine a fait ses adieux vendredi à l'USS Miami, le sous-marin à propulsion nucléaire dont le service a été interrompu lorsqu'un employé du chantier naval tentant de se retirer du travail l'a incendié.

La sombre cérémonie de désactivation au chantier naval de Portsmouth a marqué la fin de près de 24 ans de service actif du sous-marin.

Le contre-amiral Ken Perry, commandant du groupe de sous-marins 2 à Groton, dans le Connecticut, où le sous-marin était basé, a reconnu la gravité de l'événement, mais a déclaré à la foule qu'ils étaient là pour célébrer les réalisations du sous-marin et de son équipage.

“C'est un hommage. C'est une célébration des performances du navire et des superbes contributions à la défense de la nation et c'est ainsi que nous allons le traiter. Je m'attends donc à voir des sourires là-bas », a-t-il déclaré.

Cmdr. Rolf Spelker, le commandant actuel du sous-marin, a déclaré qu'il était venu à Portsmouth en pensant que sa mission était de préparer le navire pour le service. Il a déclaré que lui et les membres d'équipage étaient déçus qu'au lieu de cela, leur devoir était d'aider à désactiver le navire.

"Ils sont sans aucun doute déçus et attristés de ne pas pouvoir l'emmener en mer", a déclaré Spelker.

Perry a fait l'éloge des performances du navire sur plus d'une douzaine de déploiements, notamment des missions de guerre sous-marine clandestine et des déploiements consécutifs au cours desquels il a tiré des missiles de croisière en Irak et en Serbie, renforçant sa réputation et son surnom de "Big Gun". #8221 Il aurait dû lui rester environ 10 ans de service.

Après l'incendie, la Navy avait initialement l'intention de réparer le Miami dans le but de le remettre en service en 2015. Mais elle a décidé de mettre le sous-marin au rebut après que les coûts de réparation estimés aient largement dépassé les 450 millions de dollars.

Au lieu de cela, les ouvriers du chantier naval retireront le combustible du réacteur nucléaire et l'amèneront à un dépôt en Idaho. Ils effectueront suffisamment de réparations pour que le sous-marin puisse être remorqué jusqu'au chantier naval de Puget Sound dans l'État de Washington, où il sera découpé à la ferraille. Le coût estimatif de l'inactivation est de 54 millions de dollars.

Ce fut une perte amère en raison de la façon dont le sous-marin a été endommagé, aux mains d'un ouvrier du chantier naval qui a mis le feu au navire en mai 2012 alors que le sous-marin subissait une révision de 20 mois.

Cherchant une excuse pour quitter le travail plus tôt, Casey James Fury a mis le feu à une boîte de chiffons sur une couchette, et l'incendie s'est rapidement propagé dans les compartiments avant du sous-marin de classe Los Angeles. Fury a plaidé coupable et purge une peine de plus de 17 ans dans une prison fédérale.

Il aura fallu 12 heures et les efforts de plus de 100 pompiers pour sauver le navire.

L'incendie a gravement endommagé les quartiers d'habitation, le centre de commandement et de contrôle et une salle des torpilles, mais il n'a pas atteint les composants de propulsion nucléaire à l'arrière du sous-marin. Sept personnes ont été blessées lors de l'extinction de l'incendie, a indiqué la marine.

La Marine a lancé une série d'enquêtes après l'incendie qui a conduit à des recommandations, notamment l'installation de systèmes de détection automatique d'incendie temporaires alors que les sous-marins sont en cale sèche.


Notre Newsletter

Description du produit

USS Miami CL 89

Livre de croisière sur la Seconde Guerre mondiale

Donnez vie au livre de croisière avec cette présentation multimédia

Ce CD dépassera vos attentes

Une grande partie de l'histoire navale.

Vous achèteriez une copie exacte du USS Miami carnet de croisière pendant la Seconde Guerre mondiale. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

  • Carte de l'itinéraire du journal de guerre
  • Pose et construction de la quille
  • Tableau de bord de Miami
  • Bombardement côtier
  • De nombreuses photos d'activités à bord
  • Ravitaillement en mer
  • Happy Hour - Divertissement
  • Traversée de l'équateur
  • Navires endommagés Kamikaze
  • Prix ​​et présentations

274 images sur 94 pages avec l'histoire de l'USS Miami racontée sur 4 pages de description détaillée.

Une fois que vous aurez visionné ce CD, vous aurez une meilleure idée de la vie sur ce Light Cruiser pendant la Seconde Guerre mondiale.

Bonus supplémentaire :

  • Plusieurs images supplémentaires du USS Miami à l'époque de la Seconde Guerre mondiale (Archives nationales)
  • 22 minutes audio " La radio américaine mobilise le front intérieur " la Seconde Guerre mondiale (Archives nationales)
  • Audio 22 minutes " Allied Turncoat Broadcasts for the Axis Powers " WWII (National Archives)
  • Audio de 20 minutes d'une " traversée de l'équateur de 1967 " (pas ce navire mais la cérémonie est traditionnelle)
  • Audio de 6 minutes de " Sounds of Boot Camp " à la fin des années 50 début des années 60
  • D'autres éléments intéressants incluent :
    • Le serment d'enrôlement
    • Le credo des marins
    • Valeurs fondamentales de la marine des États-Unis
    • Code de conduite militaire
    • Origines de la terminologie de la marine (8 pages)
    • Exemples : Scuttlebutt, Chewing the Fat, Devil to Pay,
    • Hunky-Dory et bien d'autres.

    Pourquoi un CD au lieu d'un livre papier ?

    • Les images ne se dégraderont pas avec le temps.
    • CD autonome aucun logiciel à charger.
    • Vignettes, table des matières et index pour visualisation facile référence.
    • Affichez-le comme un flip book numérique ou regardez un diaporama. (Vous définissez les options de synchronisation)
    • Fond musique patriotique et sons de la marine peut être activé ou désactivé.
    • Les options d'affichage sont décrites dans la section d'aide.
    • Marquez vos pages préférées.
    • La qualité sur votre écran peut être meilleure qu'une copie papier avec la possibilité de agrandir n'importe quelle page.
    • Diaporama de visualisation pleine page que vous contrôlez avec les touches fléchées ou la souris.
    • Conçu pour fonctionner sur une plate-forme Microsoft. (Pas Apple ou Mac) Fonctionne avec Windows 98 ou supérieur.

    Commentaire personnel de "Navyboy63"

    Le CD de livre de croisière est un excellent moyen peu coûteux de préserver le patrimoine familial historique pour vous-même, vos enfants ou vos petits-enfants, surtout si vous ou un être cher avez servi à bord du navire. C'est un moyen de se connecter avec le passé, surtout si vous n'avez plus le lien humain.

    Si votre proche est toujours avec nous, il pourrait considérer cela comme un cadeau inestimable. Les statistiques montrent que seulement 25 à 35 % des marins ont acheté leur propre carnet de croisière. Beaucoup auraient probablement souhaité l'avoir fait. C'est une belle façon de leur montrer que vous vous souciez de leur passé et que vous appréciez le sacrifice qu'eux et beaucoup d'autres ont fait pour vous et le LIBERTÉ de notre pays. Serait également idéal pour les projets de recherche scolaire ou tout simplement l'intérêt personnel pour la documentation de la Seconde Guerre mondiale.

    Nous n'avons jamais su à quoi ressemblait la vie d'un marin pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu'à ce que nous commencions à nous intéresser à ces grands livres. Nous avons trouvé des photos dont nous ignorions l'existence d'un parent qui a servi sur l'USS Essex CV 9 pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est décédé très jeune et nous n'avons jamais eu la chance d'entendre beaucoup de ses histoires. D'une manière ou d'une autre, en visionnant son livre de croisière que nous n'avions jamais vu jusqu'à récemment, la famille a renoué avec son héritage et son héritage naval. Même si nous n'avons pas trouvé les photos dans le livre de croisière, c'était un excellent moyen de voir à quoi ressemblait la vie pour lui. Nous les considérons maintenant comme des trésors de famille. Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants peuvent toujours être liés à lui d'une manière dont ils peuvent être fiers. C'est ce qui nous motive et nous pousse à faire la recherche et le développement de ces grands livres de croisière. J'espère que vous pourrez vivre la même chose pour votre famille.


    Un ouvrier qui a incendié un sous-marin USS Miami condamné à 17 ans de prison

    23 mai 2012 : Casey Fury apparaît sur une photo de réservation de dossier fournie par le service de police de Dover, N.H. .

    PORTLAND, Maine – Un ouvrier du chantier naval qui a mis le feu à des haillons à bord d'un sous-marin nucléaire parce qu'il voulait rentrer chez lui a été condamné vendredi à un peu plus de 17 ans de prison fédérale pour l'incendie qui a transformé le navire en fournaise ardente, a fait sept blessés et causé 450 millions de dollars de dommages.

    Casey James Fury a également été condamné à verser 400 millions de dollars de dédommagement.

    Le juge a imposé la peine en vertu d'un accord sur le plaidoyer qui limitait sa peine d'emprisonnement à environ 15 à 19 ans pour incendie criminel.

    Fury, 25 ans, anciennement de Portsmouth, N.H., a plaidé coupable d'avoir mis le feu le 23 mai alors que le sous-marin subissait une révision en cale sèche de 20 mois au chantier naval de Portsmouth à Kittery.

    Le peintre et sableur civil a déclaré aux autorités qu'il devait rentrer chez lui car il souffrait d'une crise d'angoisse et n'avait plus de vacances ni de congé de maladie. Il a déclaré qu'il n'avait jamais envisagé des dommages aussi importants lorsqu'il avait utilisé un briquet pour mettre le feu à un sac en plastique de chiffons qu'il avait laissé sur une couchette dans une salle d'apparat.

    L'incendie s'est rapidement transformé en un enfer crachant de la fumée surchauffée qui s'échappait des écoutilles. Il aura fallu 12 heures à plus de 100 pompiers pour sauver le sous-marin.

    Sept personnes ont été blessées, a déclaré la Marine.

    Fury, qui travaillait dans la salle des torpilles, s'est enfui vers la sécurité de la jetée et a regardé les pompiers descendre les écoutilles et pénétrer dans le sous-marin d'attaque de classe Los Angeles en feu, ne restant à l'intérieur que quelques minutes à la fois à cause de la chaleur torride.

    Environ trois semaines plus tard, Fury a allumé un deuxième feu à l'extérieur du sous-marin paralysé, encore une fois parce qu'il voulait rentrer chez lui à cause de l'anxiété. Cet incendie a causé peu de dégâts. Il a plaidé coupable à deux chefs d'incendie criminel en novembre.

    Les procureurs ont déclaré qu'il était révélateur qu'il avait tenté d'allumer un deuxième incendie après les dommages importants causés par le premier.

    Mais la défense soutient que Fury souffrait de dépression et d'anxiété et qu'il n'avait jamais eu l'intention de nuire à qui que ce soit.

    Le premier incendie a endommagé les compartiments avant, y compris les quartiers d'habitation, un centre de commandement et de contrôle et la salle des torpilles. Il n'a pas atteint l'arrière du sous-marin, où se trouvent les éléments de propulsion nucléaire.

    L'intensité de l'incendie a soulevé des inquiétudes quant à l'intégrité de la coque, qui doit résister à une pression intense à des profondeurs sous-marines extrêmes. Les métallurgistes qui ont examiné le

    Mais son avenir est désormais incertain. Les réparations ont été reportées dans le cadre de coupes budgétaires obligatoires connues sous le nom de séquestration.


    USS Miami CL-89 - Histoire

    Le Miami (SSN 755), un sous-marin d'attaque "amélioré" de la classe Los Angeles, était le troisième navire de la marine américaine à porter le nom de Miami, en Floride. Le contrat pour sa construction a été attribué à la division des bateaux électriques de General Dynamics Corporation à Groton, Connecticut, le 28 novembre 1983, et sa quille a été posée le 24 octobre 1986. Elle a été baptisée et lancée le 12 novembre 1988. Mme Jane P. Wilkinson a servi de commanditaire du navire. Cmdr. Thomas W. Mader est le futur commandant.

    3 avril 1990 L'unité de pré-mise en service (PCU) de Miami est en cours pour la première fois pour effectuer les essais en mer du constructeur (Alpha "A").

    30 juin, l'USS Miami a été mis en service lors d'une cérémonie à la Naval Submarine Base New London à Groton, Connecticut.

    Du 5 juillet au 15 août, le Miami était en route pour une croisière d'essai. Escale à la station navale Roosevelt Roads, Porto Rico, du 17 au 25 juillet En cours pour la croisière de la journée des personnes à charge le 18 août.

    7 septembre, Cmdr. Houston K. Jones a soulagé le Cmdr. Thomas W. Mader en tant que commandant du SSN 755. En cours à nouveau du 28 septembre au 14 novembre Escale portuaire à Port Everglades, Floride, du 17 au 20 octobre En cours pour les opérations locales du 28 novembre au 14 décembre.

    Le 15 août 1991, l'USS Miami a quitté Groton pour des essais en mer après une disponibilité post-shakedown (PSA). En cale sèche au chantier naval Electric Boat pour les réparations du système d'avions à proue rétractable du 17 au 22 août En cours pour des essais en mer du 23 au 25 août.

    Le 2 septembre, l'USS Miami a amarré à la base des Forces canadiennes Shearwater Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour une escale de quatre jours. Il est rentré chez lui le 12 septembre après avoir mené des opérations en eau peu profonde avec l'USS Albuquerque (SSN 706).

    Du 16 septembre au 18 octobre, le Miami était en cours pour des essais acoustiques dans la chaîne d'Exuma Sound et des tests au large de Sainte-Croix, dans les îles Vierges américaines. À Port Everglades du 20 au 26 septembre À Port Canaveral, en Floride, pour les réparations des écoutilles de pont du 1er au 3 octobre À Port Evergades à nouveau pour les Broward County Days du 11 au 15 octobre.

    Du 5 au 27 novembre, le sous-marin d'attaque de classe Los Angeles-Improved était en cours dans l'Atlantique Est pour LANTSUBASWEX 1-91. En cours pour l'évaluation de l'état de préparation tactique (TRE) au Centre d'essais et d'évaluation sous-marins de l'Atlantique (AUTEC) sur l'île d'Andros, aux Bahamas, du 2 au 16 décembre.

    10 janvier 1992 USS Miami amarré au quai Trident Refit à NSB Kings Bay, Géorgie, pour l'entretien. En cale sèche du 13 au 30 janvier En cours le 3 février et retour à la maison le 10.

    Le 25 février, le SSN 755 a quitté NSB New London pour participer à l'exercice Teamwork '92 dans l'Atlantique Nord. Escale à Trondheim, Norvège, du 26 au 31 mars. Retour à la maison le 10 avril.

    Le 28 mai, le Miami a quitté Groton, Connecticut, pour des essais dans la gamme AUTEC. Escale à Port Canaveral du 5 au 9 juin.

    Le 12 juin, l'USS Miami s'est arrêté à la base navale de Norfolk, en Virginie, pour une déperdition magnétique à Lambert's Point du 15 au 17 juin Escale à Port Everglades du 22 au 25 juin Est retourné à Groton le 29 juin après avoir participé à l'exercice de développement tactique (TDE) dans la baie de Narragansett Op. Zone en cours pour l'examen de sauvegarde du réacteur opérationnel (ORSE) du 30 juin au 1er juillet En cours pour le TDE dans l'OPAREA de Boston du 29 juillet au 3 août En cours à nouveau le 13 août pour les essais dans l'AUTEC.

    Le 26 août, l'USS Miami s'est arrêté à la Naval Submarine Base Kings Bay, en Géorgie, pour une escale de deux jours. Retourné à Kings Bay le 9 septembre pour des réparations urgentes En cale sèche TRF du 10 au 14 septembre Retourné à la maison le 18 septembre En cours pour la préparation et la certification du mouvement pré-outre-mer (POM) du 21 octobre au 13 novembre Escale portuaire à Port Everglades du 30 octobre au 3 novembre Arrivée à NSB Kings Bay le 4 novembre pour réparations En cale sèche du 5 au 9 novembre.

    30 novembre, l'USS Miami a quitté Groton pour son premier déploiement méditerranéen.

    15 mars 1993 Cmdr. Don H. Potter, Jr., soulagé le Cmdr. Houston K. Jones en tant que CO du Miami lors d'une cérémonie de passation de commandement à Souda Bay, Crète, Grèce.

    29 avril, USS Miami est revenu au port d'attache après une période en cours de cinq mois. Le sous-marin a fait plusieurs escales à La Maddalena, en Italie, pour entretien et a visité Haïfa, Israël a également participé à l'exercice sous-marin de l'OTAN Dogfish.

    Du 21 juin au 17 juillet, le Miami était en cours pour l'exercice indépendant de vapeur (ISE) et les services de soutien. Escales à Port Everglades (du 24 au 28 juin) et à Port Canaveral (du 6 au 12 juillet) En cours pour les opérations locales du 19 au 30 juillet.

    31 août, sortie d'urgence SSN 755 de NSB New London pour éviter l'ouragan Emily. En cours pour les opérations de pénétration des champs de mines et l'ISE dans l'opération Narragansett. Zone du 20 septembre au 4 octobre En cours pour les opérations du futur commandant (PCO) dans l'opération portoricaine. Zone du 25 oct. au 22 nov. En cale sèche jusqu'au 30 nov. En cours pour ORSE le 4 janv.

    Du 19 au 28 janvier 1994, l'USS Miami était en cours pour Torpedo Certification Proficiency (TCP).

    Le 31 janvier, le Miami est entré dans la cale sèche de réparation auxiliaire moyenne USS Shippingport (ARDM 4) pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de deux mois. En cours pour les essais en mer du 29 au 30 mars En cours pour l'entraînement de routine et les essais acoustiques dans la zone d'Exuma Sound du 11 au 25 avril En cours pour les opérations du PCO du 28 au 30 avril En cours pour le bilan POM du 9 au 13 mai et POMCERT du 23 mai 27.

    1 juin, l'USS Miami a quitté la Naval Submarine Base New London pour un déploiement au Moyen-Orient.

    16 septembre, Le Miami est retourné à son port d'attache après trois mois et demi en cours. Escales vers la baie de Souda, Grèce Djeddah, Arabie saoudite Manama, Bahreïn Abu Dhabi, Émirats arabes unis. et La Maddalena, Italie.

    Du 7 au 22 novembre, le sous-marin d'attaque de la classe Los Angeles-Improved était en route pour la préparation canadienne et les opérations du BCP. En cours pour les opérations locales du 8 au 17 décembre.

    Le 6 janvier 1995, l'USS Miami est arrivé à NSB Kings Bay pour être entretenu. En cale sèche du 9 au 22 janvier.

    19 janvier, Cmdr. Larry B. Olsen a soulagé le Cmdr. Don H. Potter, Jr., en tant que commandant du Miami Rentré chez lui le 27 janvier En cours pour TCP et TDE du 13 février au 6 mars Escale à Port Canaveral du 25 au 28 février En cours pour l'inspection du matériel avec l'INSURV du 28 au 30 mars En cale sèche au chantier naval Electric Boat pour des réparations urgentes du 6 au 14 avril En cours pour les services d'assistance pour l'USS City of Corpus Christi (SSN 705) du 22 au 25 mai En cours pour la préparation du POM du 5 au 14 juin et POMCERT du 26 au 30 juin.

    10 juillet, l'USS Miami a quitté son port d'attache pour un déploiement dans l'ouest de l'Atlantique. Retourné à Groton le 12 juillet pour des réparations urgentes En cours à nouveau le 13 juillet.

    15 novembre, SSN 755 est retourné à NSB New London après un déploiement de quatre mois. Le Miami a participé au cours maritime interarmées (JMC) 953 de la Royal Navy et à l'exercice Veritas. Escales à Tromso, Norvège, (28 août-1er septembre) Stavanger, Norvège, (8-14 octobre) et Rotterdam, Pays-Bas, (23 octobre).

    Le 22 janvier 1998, l'USS Miami a quitté Groton pour des essais en mer, des services de soutien dans le cadre de l'opération portoricaine. Essais surfaciques et acoustiques dans la gamme AUTEC après avoir complété une Disponibilité restreinte sélectionnée (SRA). Brève escale à Point Alpha pour débarquer les coureurs d'essais en mer du chantier naval le 26 janvier Escales portuaires à Roosevelt Roads, P.R., du 10 au 12 et du 18 au 24 février Retour à la maison le 9 mars En cours pour les essais en mer du 13 au 17 avril.

    Le 22 avril, le Miami a jeté l'ancre au large d'Annapolis, dans le Maryland, aux côtés de l'USS The Sullivans (DDG 68), pour une visite de cinq jours à l'U.S. Naval Academy.

    April 28, The nuclear-powered submarine pulled into Naval Station Norfolk for damage assessment to ship's hull tiles. Underway for USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) Battle Group's Joint Task Force Exercise (JTFEX) as part of opposition forces and PCO operations from April 28- June 2.

    5 juin, Cmdr. James P. Ransom, III, relieved Cmdr. Larry B. Olsen as CO of the Miami. In a floating dry-dock Shippingport for FMA upkeep from June 9- July 1.

    From July 20- Aug. 22, USS Miami was underway for sea trials and Composite Training Unit Exercise (COMPTUEX) as part of USS Enterprise (CVN 65) BG. Port call to Roosevelt Roads from Aug. 1-2 and 4-8th Underway for local operations from Aug. 14-16 Underway for JTFEX, ISE and ORSE from Sept. 21- Oct. 10.

    6 novembre, USS Miami departed Groton, Conn., for a scheduled deployment with the Enterprise Battle Group. Transited Suez Canal on Nov. 18.

    November 30, SSN 755 pulled into Jebel Ali, United Arab Emirates, for a two-day port call. Port visit to Abu Dhabi, U.A.E., from Dec. 12-14.

    December 16, USS Miami launched its first Tomahawk Land Attack Missiles ( TLAMs) in support of Operation Desert Fox. Port call to Manama, Bahrain, from Dec. 20-23 Returned to Mediterranean on Jan. 2.

    January 4, 1999 The Miami pulled into Souda Bay, Greece, for a two-day port call.

    January 7, The Los Angeles-Improved class attack submarine arrived in La Maddalena, Sardinia, for an eight-day port call to get tender support services from USS Simon Lake (AS 33).

    January 19, USS Miami arrived in Haifa, Israel, for a scheduled port visit after participating in exercise Noble Dina. Underway the same day due to political/military situation in Yugoslavia to support Operation Flexible Anvil Departed Adriatic Sea on Jan. 24.

    January 27, The Miami arrived at Naval Support Activity Souda Bay for a 10-day liberty visit before participating in exercise INVITEX '99 from Feb. 9-17.

    March 5, USS Miami pulled again into La Maddalena, Italy, for a two-week upkeep after participating in NATO ASW exercise Dogfish.

    April 7, SSN 755 moored alongside USS Simon Lake in Augusta Bay, Sicily, for a brief port call to conduct repairs to VH-1 after supporting Operation Allied Force from station in the Adriatic Sea, by launching Tomahawk Land Attack Missiles ( TLAMs) on targets in the Federal Republic of Yugoslavia. USS Miami is the first submarine to conduct combat operations in two theaters since WW II.

    April 12, The Miami arrived in Naples, Italy, for a five-day port visit. Port call to Gibraltar from April 21-25.

    May 6, USS Miami returned to homeport after a six-month deployment in the U.S. 5th and 6th Fleet AoR.

    July 1, USS Miami entered the Medium Auxiliary Repair Dry Dock USS Oak Ridge (ARDM 1) for an extended upkeep. Departed dry-dock on Aug. 26 Underway for sea trials from Sept. 17-21.

    October 18, The Los Angeles-Improved class attack submarine arrived in Halifax, Nova Scotia, for a five-day port visit. Returned home on Oct. 30 Underway for PCO operations from Nov. 3-21 Port call to Naval Station Roosevelt Roads from Nov. 6-8 Underway for sea trials from Dec. 14-16.

    From Jan. 11-28, 2000, the Miami was underway for a port visit to Port Everglades, Fla., VIP cruise and TDE. Underway again from Feb. 10- March 10 Underway for PCO operations and support services in the Puerto rican OPAREA from May 2-22 Underway for local operations from Aug. 15-23.

    September 13, USS Miami anchored off the coast of Annapolis, Md., for a five-day port visit. Underway for a Dependent's Cruise on Sept. 22.

    October 2, The Miami arrived in Port Everglades for a three-day port visit to participate in Broward County Navy Days.

    October 13, Cmdr. Randall G. Richards relieved Cmdr. James P. Ransom, III as commanding officer od SSN 755.

    From Oct. 17 through Nov. 23, USS Miami was underway in support of JTFEX, PCO operations and support services for USS Seawolf (SSN 21).

    January 5, 2001 USS Miami arrived at Portsmouth Naval Shipyard in Kittery, Maine, for a 13-month depot modernization period (DMP). In Dry Dock #3 from Jan. 11- Oct. 7.

    From Feb. 2-6, 2002, SSN 755 was underway for sea trials. Underway again from Feb. 7-13 Underway for Post DPM shakedown from March 5-15 Underway for INSURV workup from March 26- April 12 Underway for a Board of Inspection and Survey assessment from April 15-16 Underway for routine training from April 26- May 10.

    From Aug. 10 through Sept. 23, the Miami was underway for routine training. Port calls to Port Canaveral (Aug. 23-27 and Sept. 7-11) and Naval Station Mayport (Sept. 13-16) Underway for ORSE workups from Oct. 18- Nov. 19.

    August 12, 2003 USS Miami, commanded by Cmdr. Joseph B. Wiegand, departed Naval Submarine Base New London for a scheduled deployment, with the USS Enterprise Carrier Strike Group (CSG), in support of the Global War on Terrorism.

    October 25, The Miami moored outboard the USS Emory S. Land (AS 39) at Naval Support Activity La Madalena in Sardinia, Italy, for a 10-day Fleet Maintenance Availability (FMAV).

    February 12, 2004 USS Miami returned to homeport after a six-month deployment in the U.S. 5th and 6th Fleet AoR. She steamed more than 34,000 miles, participated in 14 bilateral and multilateral exercises, operated with forces from different countries and enjoyed port visits to France, Italy, Turkey, Spain and Bahrain.

    April 26, USS Miami pulled into Port Everglades, Fla., to participate in Fleet Week celebration.

    24 juillet, The Miami returned to Groton after a three-month underway period in support of Summer Pulse &rsquo04, part of the Navy's Fleet Response Plan (FRP). The sub also spent a month in the Gulf of Mexico completing some tactical development exercises.

    June 10, 2005 SSN 755 is currently participating in a three-week multi-national ASW exercise Shark Hunt in the Atlantic Ocean and Mediterranean Sea.

    8 décembre, USS Miami returned to NSB New London after a scheduled deployment in support of the Global War on Terrorism.

    May 21, 2007 The Miami is currently participating in a Composite Training Unit Exercise (COMPTUEX) with the USS Kearsarge (LHD 3) ESG, in preparation fot the upcoming deployment later this year.

    June 25, The Los Angeles-Improved class attack submarine is currently participating in a three-day joint exercise Frontier Sentinel 07-2, in the Atlantic Ocean.

    Juillet ?, USS Miami departed Groton for a scheduled deployment with the Kearsarge Expeditionary Strike Group.

    October 23, The Miami recently departed Manama, Bahrain, after a routine port call. SSN 755 participated in a submarine bilateral exercise Sandstone, with the HMS Talent (S92), in the North Arabian Sea from Oct. 6-11 Transited Suez Canal northbound on Jan. 1.

    January 30, 2008 USS Miami returned to homeport after a six-month deployment in support of Maritime Security Operations (MSO). She traveled more than 22,000 nautical miles, visited four continents, made six port calls and traveled south of the equator.

    25 juillet, Cmdr. Dennis R. Boyer relieved Cmdr. Richard R. Brayant as CO of the Miami during a change-of-command ceremony at Historic Ship Nautilus in Groton.

    December 2, 2009 USS Miami returned to Groton after an extended eight-month deployment to the U.S. European Command Area of Responsibility (AoR). She made port calls to Bergen, Norway Faslane, Scotland and Portsmouth, England.

    20 septembre 2010 Cmdr. Roger E. Meyer relieved Cmdr. Dennis R. Boyer as commanding officer of the Miami during a ceremony aboard the sub at Naval Submarine Base New London.

    14 juillet 2011 USS Miami departed homeport for a scheduled deployment in the U.S. 6th Fleet AoR.

    July 27, SSN 755 recently pulled into Naval Station Rota, Spain, for a routine port call.

    October 6, The Los Angeles-Improved class attack submarine pulled into Haakonsvern naval base for a scheduled port visit to Bergen, Norway.

    October 17, USS Miami recently pulled into HMNB Clyde at Faslane, Scotland, for a routine port call.

    October 30, The Miami recently arrived in Rota, Spain, for an unscheduled port visit.

    November 28, USS Miami pulled into Portsmouth, England, for a week-long port call.

    December 15, USS Miami returned to Naval Submarine Base New London after a five-month deployment.

    1er mars 2012 SSN 755 arrived at Portsmouth Naval Shipyard in Kittery, Maine, for a 20-month Engineered Overhaul (EOH). Entered the dry-dock on March 15.

    June 6, The fire that started aboard the Miami on May 23, around 5:30 p.m., was extinguished the next day at approximately 3:30 a.m. The fire impacted the forward compartment of the submarine which includes crew living, command and control spaces and torpedo room. Three Portsmouth Naval Shipyard fire-fighters, two ships force crew members and two civilian fire-fighters received minor injuries. Preliminary findings indicate the fire started in a vacuum cleaner used to clean worksites at end of shift, and stored in an unoccupied space.

    August 22, The Navy's revised cost estimate to restore USS Miami is approximately $450 million, with an estimated date of completion for the repairs of April 30, 2015. The estimate includes 10 percent variability due to the unique nature of the repair and the cost impacts of shifting the planned maintenance availabilities of other ships and submarines.

    August 6, 2013 The U.S. Navy notified Congress it plans to stop repairing the USS Miami and inactivate it. In April, they discovered additional cracking on board the submarine and the cost of the repairs increased from an estimated $450 million to $700 million. Casey James Fury, the shipyard worker who set the fire, was sentenced in March to 17 years in prison and ordered to pay restitution of $400 million.

    September 27, SSN 755 is inactivated and placed in Reserve (Stand Down) status.

    November 15, Cmdr. Rolf B. Spelker relieved Cmdr. Roger E. Meyer as the last CO of USS Miami during a change-of-command ceremony in an auditorium at the Portsmouth Naval Shipyard.

    March 28, 2014 The Miami held a decommissioning ceremony at the Portsmouth Naval Shipyard's main auditorium.

    3 décembre, USS Miami was officially decommissioned and stricken from the U.S. Naval Vessel Register.

    June 12, 2015 The ex-USS Miami departed Portsmouth Naval Shipyard, under tow by USNS Apache (T-ATF 172), for a 39-day voyage to Puget Sound Naval Shipyard in Bremerton, Wash., where it will be dismantled for scrap Transited the Panama Canal on June 29.

    July 13, The ex-Miami moored at Mike Pier, Naval Base Point Loma in San Diego, California Underway under tow by USNS Sioux (T-ATF 171) on July 16 Arrived in Bremerton on July 21.


    Ships similar to or like USS Miami (CL-89)

    United States Navy light cruiser, one of 27 completed during or shortly after World War II, and one of six to be converted to guided missile cruisers. The first US Navy ship to be named for Little Rock, Arkansas. Wikipédia

    One of 27 United States Navy light cruisers completed during or shortly after World War II, and one of six to be converted to guided missile cruisers. The first US Navy ship to be named for Oklahoma City, Oklahoma. Wikipédia

    Light cruiser during World War II. The fourth Navy ship named after the city of Atlanta, Georgia. Wikipédia

    Light cruiser of the United States Navy that served during the last year of World War II. Named after the city of Wilkes-Barre, Pennsylvania. Wikipédia

    One of 27 light cruisers built for the United States Navy during World War II. The third US Navy ship to be named after Springfield, Illinois. Wikipédia

    Light cruiser of the United States Navy that saw action in the Pacific during the later half of World War II. Originally laid down as Flint on 7 March 1942 at Bethlehem Shipbuilding Corporation's Fore River Shipyard in Quincy, Massachusetts. Wikipédia

    United States Navy light cruiser, the last of the class to see action in World War II. Laid down on 3 March 1943 at Newport News, Virginia, by the Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, launched on 25 April 1944, sponsored by Mrs. William E. Hasenfuss , and commissioned at the Norfolk Navy Yard Portsmouth, Virginia, on 8 January 1945, Captain Andrew P. Lawton in command. Wikipédia

    Light cruiser of the United States Navy. Laid down on 6 September 1941 at William Cramp & Sons Shipbuilding Company, Philadelphia, as Wilkes-Barre. Wikipédia

    USS Topeka (CL-67), a light cruiser in service with the United States Navy from 1944 to 1949. Converted to a guided missile cruiser and redesignated CLG-8. Wikipédia

    Light cruiser of the United States Navy that was later converted to a guided missile cruiser. Launched by William Cramp & Sons Shipbuilding Company, Philadelphia 22 April 1945, sponsored by Mrs. Clark Wallace Thompson. Wikipédia

    The third ship of the United States Navy named after the city of Vicksburg, Mississippi. First laid down as Cheyenne on 26 October 1942 at Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, Newport News, Virginia, but, exactly one month later, was renamed Vicksburg. Wikipédia

    Croiseur léger actif dans la guerre du Pacifique (Seconde Guerre mondiale). Lancé en 1937 et mis en service en 1938. Wikipédia

    USS Pasadena (CL–65), a light cruiser of the United States Navy, the second vessel to carry the name. Laid down by the Bethlehem Steel Co., Quincy, Mass. Wikipedia

    United States Navy light cruiser. Launched 13 January 1944 by Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, Newport News, Virginia sponsored by Mrs. E. H. Hatch, wife of the Mayor of Duluth, Minnesota and commissioned 18 September 1944, Captain Donald Roderick Osborn, Jr., US Naval Academy class of 1920, in command. Wikipédia

    Light cruiser and the fourth ship of the United States Navy to be named after the city of Providence, Rhode Island. Commissioned between 1945 and 1949. Wikipedia

    The third vessel in the United States Navy named after the city of Houston, Texas. Active in the Pacific War for several months, and survived two separate aerial torpedo hits in October 1944. Wikipedia

    The second ship of the United States Navy named after the city of Huntington, West Virginia. Built during World War II but not completed until after the end of the war and in use for only a few years. Wikipédia

    Light cruiser of the United States Navy, the third ship to carry the name. Laid down by the Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, Newport News, Virginia, on 28 June 1943 launched on 20 September 1944 sponsored by Mrs. Marian M. Dale and Mrs. Sarah B. Leigh, and commissioned 25 June 1945, Captain Heber B. Brumbaugh in command. Wikipédia

    Light cruiser of the United States Navy. The third ship named for Mobile, Alabama. Wikipédia

    The lead ship of her class of light cruisers of the United States Navy, most of which were canceled due to the end of World War II. More compact pyramidal superstructure with a single trunked funnel, intended to improve AA gun arcs of fire. Wikipédia

    Light cruiser of the United States Navy. Named after the city of Dayton, Ohio. Wikipédia

    To have been a United States Navy light cruiser. Laid down on 4 September 1944 at William Cramp & Sons Shipbuilding Company, Philadelphia but because of the end of hostilities in the Pacific Ocean theater of World War II, the contract for her construction was canceled on 12 August 1945, when the ship had been 54.1 percent completed. Wikipédia

    Laid down 25 September 1944 by the Bethlehem Shipbuilding Corporation's Fore River Shipyard, Quincy, Massachusetts launched 5 March 1946 sponsored by Mrs. Ernest J. Gladu and commissioned 29 October 1946, Capt. Peter G. Hale in command. Manchester completed her shakedown cruise in the Caribbean and returned to Boston, her home port, 26 March 1947. Wikipedia

    The first ship of the United States Navy to be named for the city of Santa Fe, New Mexico. Laid down on 7 June 1941 by New York Shipbuilding Co. of Camden, New Jersey, launched on 10 June 1942, sponsored by Miss Caroline T. Chavez, and commissioned on 24 November 1942, Captain Russell S. Berkey in command. Wikipédia

    Light cruiser of the in the United States Navy. Named for Boise, the capital city of the state of Idaho. Wikipédia


    USS Miami CL-89 - History

    Donnez vie au livre de croisière avec cette présentation multimédia

    Ce CD dépassera vos attentes

    Une grande partie de l'histoire navale.

    Vous achèteriez une copie exacte du USS Miami CL 89 carnet de croisière pendant la Seconde Guerre mondiale. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

    Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

    Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

    • War Log Route Map
    • Keel Laying and Building
    • Miami Scoreboard
    • Shore Bombardment
    • Many Shipboard Activity Photos
    • Sea Replenishments
    • Happy Hour - Entertainment
    • Traversée de l'équateur
    • Kamikaze Damaged Ships
    • Awards and Presentations

    274 images on 94 Pages with the USS Miami story told on 4 pages of detailed description.

    Once you view this CD you will have a better idea of what life was like on this Light Cruiser during World War II.


    USS Miami CL-89 - History

    Gulfstream
    1/350 USS Miami (CL-89)

    Révisé
    par
    Rob Mackie

    Note de l'éditeur:
    This kit is no longer being produced by Iron Shipwright.
    Classic Warships now owns the master patterns and they anticipate re-issuing Miami late in '99.
    Contact Classic Warships for more information

    Kit: Cleveland Class Cruiser USS Miami (CL-89)

    Producer:Gulfstream Fine Scale Models

    Médias:Resin, etched brass, white metal

    Strengths:One-piece full hull, casting quality, thorough instructions

    There were 29 Cleveland class light cruisers launched during World War Two. The largest class of WW2 cruisers, these 610 feet long ships had a main armament of twelve 6" guns carried in four triple turrets. The main guns elevated 60 degrees and could be used in an anti-aircraft role, though the necessity of depressing them to 20 degrees for reloading limited the rate of fire.

    Cleveland class cruisers bore some similarity to the preceding Brooklyn class. Length was the same as was the main armament, though the Brooklyns had five triple turrets to the Cleveland's four. The Cleveland's much heavier secondary armament fit made them far more effective AA platforms, however. With twelve (6x2) and twenty-two 40mm guns (late warClevelands) they were well suited to the carrier escort and screening role in which they were used late in the Pacific war.

    The Gulfstream USS Miami is from the later batch of Cleveland class cruisers. She has a squared off, open bridge instead of the rounded bridge of earlier class members. And she carries a heavy anti-aircraft fit, four quad 40mm guns and two double mounts. Her armament was constantly enhanced during the Pacific war. This model shows the end result. Les Miami is covered with guns, directors and fittings. It is worth noting that late war Clevelands could be dangerously unstable and top-heavy. This necessitated the removal of all non-essential weight. In some cases one of the two catapults was landed as well as duplicate gun directors and launches.

    The hull is a 21" long one piece casting. You will not have to mate upper and lower hull pieces, definitely the most unpleasant and difficult step in constructing a large resin ship. Simply remove the keel casting sprue and fill the resulting seam. The only other hull cleanup was the elimination of some resin over pour around the smoke canisters aft. Beam and length dimensions were almost perfect, scaling out to within 1% of actual.

    Unlike previous Gulfstream releases, the deck structures are not cast integral with the hull. They are separate. This will enable Gulfstream to issue an earlier, round bridge Cleveland (the USS Birmingham) using the same hull. You must first remove the large casting sprues before affixing the deck levels to the hull. Be careful here. Rub the part on wet-dry paper affixed to a flat surface, and don't apply pressure unevenly. This is not a difficult step but care is required so that you wind up with a flat mating surface. And consider drilling out the two stacks. They are cast solid but will look much better if you use your Dremel to remove about of resin from the inner stack.

    This is not a simple kit. Aside from the etched brass fret there are 240 resin and white metal pieces. They are well cast with few sinkholes or voids. This is probably the result of Commanders having fabricated new chambers enabling them to cast at higher pressures. Some cleanup is required but not very much considering the number of parts. The 5" and 6" gun barrels are white metal as are the masts and screws. A tip: white metal bends easily but it can just as easily be straightened by rolling the barrel or mast on a flat surface.

    The 40mm guns and the life rafts are especially fine. All the intricate detail on the master has come through beautifully. The many other small castings are also well done. Everywhere I look on this kit there are parts and more parts: Mk 51 gun directors (10), rafts (20), practice loaders (2), screws (4), 20mm guns (a lot), paravanes, pelorus, searchlights, hose reels, kingfisher float planes, etc., you get the idea. No wonder these ships were top heavy. They were loaded down with fittings but lacked heavy armour at the waterline to counterbalance all that top weight.

    The etched fret is complete and well executed. The railing is pre-cut to fit the hull and deck levels. No generic 4-bar rails here. And the forward railings are curved to match the hull shear, a nice touch. All etched parts are numbered on the fret. The brass is of sufficient thickness (.007, I believe) to retain its shape and yet facilitate cutting and bending.

    Instructions

    A kit of this complexity requires clear, comprehensive instructions. This kit has 14 pages worth. They are among the best I've seen and do everything but hold your hand. Mike Ashey, the author of Building and Detailing Scale Model Ships, is the responsible party. He constructed the kit and documented the process with both words, drawings and photographs, some of which are reproduced in this review. The line drawings accompanying every construction step are particularly well done. There is also a numbered, illustrated parts list keyed to the drawings and should there be any missing or damaged parts a Replacement Parts Request Form est fourni.

    The painting guide suggest a measure 22 scheme, pictured above. Some modelers may want a more complex scheme such as measure 32/1d. With minor modifications this kit lends itself to modeling almost any square bridge Cleveland Class cruiser circa 1944-45, many of which displayed striking color patterns. The paint and configuration possibilities are too numerous to mention, so consult your references if you wish to depict another Cleveland class ship.

    This is an outstanding release, the best thus far from Gulfstream. It is accurate and highly detailed. Casting, documentation and etched brass are first rate. The excellent instructions will enable a reasonably experienced modeler to successfully complete the Miami with a minimum of hair pulling, so don't be daunted by its many parts. What counts is "buildability" and the Miami has it. Hautement recommandé.


    Voir la vidéo: Naval Legends: Cleveland Class. USS Little Rock (Mai 2022).