Podcasts sur l'histoire

Quels étaient les grades d'équipage courants sur les hydravions et les bombardiers de l'US Navy ?

Quels étaient les grades d'équipage courants sur les hydravions et les bombardiers de l'US Navy ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

historiens ! J'ai posé cette question sur Aviation SE, mais on m'a également suggéré de la poser ici. Ci-dessous, une copie de ma question de là-bas.

J'essaie de comprendre cela depuis un certain temps, mais je n'ai pas eu beaucoup de chance ailleurs. J'ai trouvé des informations sur les bombardiers de l'USAAF et sur les grades que les membres d'équipage avaient souvent, mais rien pour les gros avions de la marine.

Je sais que l'hydravion Boeing 314 Clipper de Pan-Am a été exploité par l'US Navy pendant un certain temps pendant la Seconde Guerre mondiale, mais je ne sais pas si l'USN a utilisé des bombardiers lourds ou d'autres gros avions. S'ils le faisaient, quels seraient les grades de l'équipage (pilote/commandant d'avion, copilote, mécanicien navigant, bombardier, radioman, navigateur, mitrailleurs, etc.) ?

Merci d'avance pour votre aide.


Tout membre de l'Aviation Branch pourrait, selon les besoins du service, être affecté comme membre d'équipage dans un avion USN (bien que certains soient plus ou moins probables que d'autres), et d'autres non de l'Aviation Branch. Typiquement, les qualifications habituelles étaient : Chief Aviation Pilot (CAP) ; Pilote d'aviation (AP1c, 2c); l'Aviation Chief Machinist's Mate (ACMM); Matelot-Machiniste de l'Aviation (AMM1c, 2c, 3c); Maître-électricien en chef de l'aviation (ACEM); Matelot-électricien aéronautique (AEM1c, 2c, 3c); Radioman en chef de l'aviation (ACRM); Radioman aéronautique (ARM1c, 2c, 3c); Technicien en chef radio de l'aviation (ACRT); Technicien radio aéronautique (ART1c, 2c, 3c); Chef forgeron de l'aviation (ACM); Métallurgiste aéronautique (AM1c, 2c, 3c); Commandant en chef de l'aviation (ACOM) ; Ordnateur de l'aviation (AOM1c, 2c, 3c); Chef gréeur de parachute (CPR); Gréeur de parachute (PR1c, 2c, 3c); Maître de l'aérographe en chef (CAerM); Compagnon de l'aérographe (AerM1c, 2c, 3c); le Chef Photographe's Mate (CPhoM) ; Compagnon du photographe, 1er cl. (PhoM1c, 2c, 3c); Chef Radioman (CRM); Radioman, Première Classe (RM1c, 2c 3c); et, ce qui n'est pas particulièrement inhabituel, les matelots 1c et 2c.

Les insignes pour les marques d'évaluation des manches peuvent être trouvés ici

Avant avril 1942, lorsque tous les pilotes de l'aviation navale (pilotes enrôlés) encore enrôlés ont été redésignés dans les qualifications de pilote d'aviation ci-dessus, on pouvait trouver des NAP provenant de qualifications en dehors des qualifications de la branche de l'aviation ; ce n'était pas le taux qui comptait, ce qui importait était de terminer le cours NAP à NAS Pensacola. Ainsi, on pourrait facilement trouver, par exemple, des torpilleurs, des camarades artilleurs, des yeomen, des photographes et même parfois le matelot 1c en tant que pilote qualifié dans un avion de la marine.

Les classifications des emplois de la marine enrôlée (1945) peuvent être intéressantes. Voir les pages à partir de 125.

La plupart des pilotes et copilotes d'avions multimoteurs étaient des officiers, allant de l'adjudant (bien que la plupart d'entre eux aient été nommés lieutenants (jg) ou lieutenants à la fin de 1942) jusqu'au commandant d'un escadron d'exploitation typique, bien que comme indiqué ci-dessus, il y avait des pilotes enrôlés. La plupart des pilotes enrôlés se sont également vu offrir des commissions et la plupart ont accepté, même si certains sont restés enrôlés pendant toute la durée… ils n'étaient pas tenus d'accepter une commission.

L'USN exploitait à peu près tous les avions multimoteurs de l'USAAF, à l'exception du B-29, et certains que l'USAAF n'utilisait pas. Voici une liste rapide et sale, bien qu'elle répertorie par erreur le P2B, la désignation de la Marine pour le B-29 car l'USN n'en avait que 4 et aucun n'a été acquis avant avril 1947… méfiez-vous d'Internet ou au moins de Wiki.

Les tâches des équipages étaient celles des équipages typiques de l'USAAF, bien qu'il ne soit pas rare de trouver un bombardier enrôlé, généralement de la catégorie AOM. Les navigateurs pouvaient être des officiers ou des enrôlés. Les artilleurs à bord d'avions ainsi équipés, une fois le pipeline d'entraînement lancé, devaient aller à l'école des artilleurs, et bien que la qualification de chacun soit sans importance, ces créneaux étaient prédominés par les cotes ARM, AMM et AOM. Avant que des endroits tels que la Naval Air Gunners School de NAS Hollywood, en Floride, ne soient établis, la formation des mitrailleurs se faisait au niveau de l'escadron. Pour les aéronefs à équipage, les équipages, les pilotes et tous étaient généralement entraînés ensemble dans un escadron d'entraînement avancé en tant qu'équipage et ont finalement été affectés à un escadron en tant qu'équipage complet, soit en tant qu'équipage de remplacement, soit en tant qu'équipage d'un escadron en formation.

Quelques informations sur la commande d'entraînement de La guerre aérienne de la marine peut être intéressant. Le livre entier peut être téléchargé ici

Et, évidemment, tout le monde n'a pas volé au combat. En fait, les plus grands escadrons, mesurés par le nombre de pilotes affectés, appartenaient au Naval Air Transport Service; par exemple, en mars 1945, l'escadron de transport VR-11 comptait 581 officiers pilotes et 160 officiers navigateurs, des grades allant de commandant à enseigne.

Plus tard… maintenant que j'ai dormi… J'ai omis de vous pointer aussi dans cette direction (c'est terrible, j'ai tous ces documents en PDF et puis je dois trouver d'où ils viennent). C'est Introduction à l'aéronavale publié par l'Office of Aviation Training, OCNO, en 1946, et fournit un historique considérable d'intérêt historique. Le chapitre X traite de la formation. https://www.google.com/search?q=Introduction+to+Naval+Aviation&rlz=1C1GCEA_enUS892US892&source=lnms&tbm=bks&sa=X&ved=2ahUKEwjS4qSetMXrAhWfoHIEHebuDecQ_AUoAXowaw=X3CQ9&



Commentaires:

  1. Mccloud

    Aujourd'hui, je me suis inscrit spécifiquement pour rejoindre la discussion.

  2. Negore

    Je voudrais vous parler sur ce thème.

  3. Jomei

    Je félicite, il me semble l'excellente pensée

  4. Meztimuro

    Oui vraiment. Je suis d'accord avec dit tout ci-dessus. Nous pouvons communiquer sur ce thème. Ici ou dans PM.

  5. Heber

    À mon avis, cela est pertinent, je participerai à la discussion. Ensemble, nous pouvons arriver à la bonne réponse.

  6. Quang

    Le message est supprimé

  7. Kajizuru

    Je m'excuse, mais cela ne m'approche pas absolument de moi. Peut-être y a-t-il encore des variantes?



Écrire un message